• image_preview.png

     

    Comment pourrait-on écrire cette phrase : 


    « Dans une main, j'ai un VER de terre et dans l'autre, un VERRE d'eau.
    J'ouvre les deux mains et... les deux VER.... (?!) tombent. »
    Comment faudrait-il écrire: "VER...................", à votre avis?

     

    Et celle-ci ?


    «Un SOT sur un cheval tient de la main gauche un SEAU. Dans sa main droite, il porte le SCEAU du roi. Le cheval fait un SAUT et les trois S... (?) tombent à terre.»

    Comment écrit-on "les trois S... ?"

     

    images.jpg

     

     

    Je donne ma langue au chat... et vous ?

     



    8 commentaires
  •   docteur_pt-12.gif

     

    Lapsus hilarants, une utilisation plus qu’approximative des termes médicaux, des noms de maladies inventées…


    Les patients, rois du lapsus

    «On m’a mis une vulve cardiaque».
    «Vous croyez aux compliments alimentaires?».
    «Je ne veux pas de médicaments génétiques».
    «J’ai oublié ma carte virale».
    «Ma gastrologue m’a entubé».


    Ceux qui sont durs à la comprenette

    Docteur: «Vous dormez comment?». Monsieur Durand: «En pyjama».
    Docteur: «Vous avez du diabète dans la famille?». Monsieur Dupont: «oui, mon beau-frère!».
    «On doit me faire un PET scan, mais je ne sais pas quand je dois péter».


    Les créatifs, qui inventent de nouvelles pathologies

    «Le cancer du sarcophage, c’est grave?».
    «Je fais de la spasmofolie».
    «Mon mari retousse et crache vert depuis hier. C’est encore une crachéite».


    Ils n’ont pas fait médecine et ça s’entend

    «Ca y est, ma femme vient de perdre les os».
    «La gynéco m’a dit que j’avais un utérus extraverti».
    «On m’a enlevé la vésicile immobilière».
    «J'ai un ongle incarcéré».
    «Ca fait deux ans que je n’ai pas eu mon tutti frottis».
    «On m’a fait une fellation in vitro».
    «J’ai fait un coma idyllique».


    Ceux qui ont des symptômes bizarres

    «Quand j’ai des hémorroïdes, j’ai les yeux rouges».
    «Je ne veux plus de vaccin, j’ai eu une érection vaccinale».
    «Quoi! Des suppositoires?! Pas question, ça me donne des lumbagos quand je les mets».


    Les amateurs de jeux de mots

    «Docteur, je dois avoir une cystite: je pisse comme vache qui pisse».
    «Je suis constipé. Pouvez-vous me prescrire un remède de cheval pour aller à la selle?».


    Ceux qui gardent leur humour malgré les circonstances

    Le docteur: «Bon, pour votre fatigue sexuelle, vous allez prendre des ampoules de Surelen». Monsieur Durand: «Ca tombe bien, ma femme s’appelle Hélène».
    «Le kiné a bien rigolé, vous avez mis sur l’ordonnance "rééducation des trois membres inférieurs"».
    «Docteur, en souvenir de mon cancer, j’ai appelé mon chat chlroraminophène».

     

    docteur_pt-13.gif

     

    Gifs de chez Gifs et compagnie

     



    14 commentaires
  • Un jour, une couturière cousait, assise au bord de la rivière. Soudain, son dé tomba dans la rivière. Comme elle hurlait de désespoir, le Seigneur apparut et lui demanda :
    "Chère fille, pourquoi pleures-tu ?"
    La couturière répondit que son dé était tombé dans la rivière, et elle en avait besoin pour aider son mari à nourrir sa famille. Le Seigneur plongea la main dans l'eau et en sortit un dé en or avec des saphirs.

    "Est-ce ton dé ?" demanda le Seigneur.
    "Non", répondit la couturière.
    Le Seigneur plongea à nouveau la main dans la rivière et en ressortit un dé en or et rubis.

    "Est-ce ceci ton dé ?" demanda-t-il une nouvelle fois.
    À nouveau, la couturière répondit "Non".
    Le Seigneur plongea une troisième fois la main dans la rivière et en ressortit un dé en cuir.

    "Est-ce ton dé ?" demanda le Seigneur.
    "Oui", répondit la couturière.
    Le Seigneur fut content de l'honnêteté de la femme et lui donna les trois dés de couture.. La couturière rentra à la maison heureuse.

    Quelques années plus tard, pendant une promenade du couple au bord de la rivière, le mari tomba dans l'eau et disparut dans le courant. La couturière hurla de tous ses poumons. Le Seigneur lui apparut à nouveau et lui demanda :
    "Femme, pourquoi pleures-tu ?"
    La couturière répondit:
    "Oh Seigneur,  mon mari est tombé dans la rivière !"
    Le Seigneur plongea la main dans l'eau et en ressortit George Clooney: "Femme, est-ce ton mari ?"

    "Ouiiii !!!" hurla la femme.
    Le Seigneur, furieux : "Tu as menti, ce n'est pas vrai !!!"
    La couturière répondit : "Pardonne-moi Seigneur. Il y a eu malentendu : si j'avais dit 'non' à George Clooney, vous auriez sorti Brad Pitt... et si j'avais dit 'non' à lui aussi, vous auriez sorti mon mari. Et si à ce moment j'avais dit 'oui', vous m'auriez donné les
    trois. Seigneur, ma santé n'est plus si bonne, je n'aurais pas pu prendre soin de trois maris. C'est POUR CELA que j'ai dit 'oui' à George Clooney".
    Ainsi, le Seigneur permit à la couturière de garder Clooney avec elle.
     

    La morale de l'histoire?

    Quand une femme ment, c'est pour une raison juste et honorable et c'est dans l'intérêt de tout le monde.......

     

    2523_IDGEPWFJMBPS.gif Bon dimanche à tous, en espérant que le soleil revienne enfin...

     

     



    19 commentaires
  • Aujourd'hui je vous raconte quelques blagues pour votre week-end...

     

    mdr00.gif

     

     

    Une mère à sa fille : 
    « Les voisines disent que tu couches avec ton fiancé ! »
    La fille : 
    « Les gens sont des mauvaises langues. Il suffit de coucher avec quelqu'un pour qu'aussitôt on dise que c'est ton fiancé ! !! »

     

     

    « Marie, ton mari va se jeter par la fenêtre ! »
    « Dis à ce con qu'il a des cornes, pas des ailes !!! »



    Entre voisines :
    « Carmen es-tu malade ? Je te le demande car j'ai vu sortir un docteur de chez toi ce matin »
    « Ecoute, hier matin j'ai vu sortir un militaire de chez toi et c'est pas pour autant que tu es en guerre, pas vrai ??? »

     

     

    Dites-moi madame, pour quel motif voulez-vous divorcer ?
    « Mon mari me traite comme un chien ! »
    « Il vous maltraite ? Il vous bat ? »
    « Non, il veut que je lui sois fidèle !!!



    Deux Belges regardent le catalogue de la Redoute et voient les mannequins. 
    L'un dit à l'autre :
    As-tu vu les belles filles qu'il y a dans le catalogue ?
    - Oui, putain qu'elles sont belles !
    - As-tu vu le prix ?
    - En effet, elles sont vraiment pas chères. À ce prix, moi je m'en achète une.
    - Bonne idée, commande-la et si elle est aussi belle que dans le catalogue, moi aussi je m'en achète une. 
    Trois semaines plus tard, le Belge demande à son ami:
    - Au fait, la fille que tu as commandée dans le catalogue La Redoute, est-elle arrivée ?
    - Non ! Mais ça devrait pas tarder car j'ai reçu ses vêtements hier.

     

    C’est l’histoire d’un mec complètement bourré qui se permet de sonner chez des gens à 4 heures du matin.
    L’homme de la maison se lève et demande :
    - «Qu’est-ce que tu veux?»
    L’autre répond :
    - «Viens me pousser ! Il faut que tu viennes me pousser !»
    Excédé le propriétaire de la maison lui dit :
    -«Je ne te connais pas, il est 4 heures du mat, tu me réveilles pour me dire de te pousser, vas te faire foutre.... .»
    De nouveau dans sa chambre, il se remet au lit. Sa femme n’est pas contente du tout et lui dit :
    - «Quand même tu exagères, cela t’est déjà arrivé d’être en panne, tu aurais pu le pousser ce pauvre type !»
    - «Ouais, mais en plus il est bourré.»
    - «Raison de plus pour le pousser, il ne va pas y parvenir tout seul. Non là vraiment je ne te reconnais pas, et je suis très déçue de ton attitude... »
    Son mari, pris de remords, se rhabille et descend. Il ouvre la porte et dit:
    - «Eh mec je vais te pousser, t’es où ?»
    Et le mec bourré répond :
    - «Là, sur la balançoire!»


    Un couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l'autre de 10 ans, de vrais espiègles. Ils avaient fait à peu près  tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.
    Chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les résidents savaient qui étaient les responsables: on les accusait. 
    La mère les avait punis, grondés, avait discuté avec eux mais c'était peine perdue. 
    Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme : 
    - ''Qu'est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner nos deux espiègles? '' 
    Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois. 
    Donc le plus jeune se présenta au presbytère le matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au petit : 
    - ''Où est Dieu? '' 
    Aucune réponse. 
    Le curé répéta :
    - ''Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il? '' 
    Toujours le silence. 
    Le curé, exaspéré par le silence du jeune, lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire : 
    - ''Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?''
     
    Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s'arrêter se sauva directement chez lui. 
    En arrivant, il prit son frère par le bras, le tira jusque dans la garde-robe et ferma la porte. À bout de souffle, il lui dit : 
    "Là on est dans la merde ! Ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c'est nous qui avons fait le  coup " ... 


     

    we01.gif


    26 commentaires
  • fatigue-menage.gif  

    Un soir pas comme les autres, Louise rentre du travail,

    trouve ses enfants lavés,

    fat une brassée de lessive dans la machine

    fati et une autre dans le sèche-linge !...

     

    Le souper était sur la cuisinière et la table mise.

    Elle en fut très étonnée !

    C'était toujours elle qui s'occupait de tout après son travail...

      fatig.gif

    La raison en était que Roger avait lu un article qui mentionnait que les femmes qui travaillent à temps plein et qui doivent faire toutes les tâches ménagères étaient trop fatiguées pour faire l'amour.

    La soirée se passa bien et le lendemain, Louise en fit part à ses compagnes de travail.

    - Nous avons eu un très bon souper. Roger a même nettoyé. Il a aidé les enfants pour leurs devoirs, plié les vêtements et les a même rangés. J'ai eu une soirée formidable.

    - Mais que s'est-il passé ensuite ? interrogent ses copines de boulot....

    - Oh, rien, Roger était trop fatigué....

      mdr01

    Je m'absente quelques jours et ne pourrai pas passer sur vos blogs respectifs.

    Je souhaite de bonnes vacances à ceux et celles qui partent, et je dis à très bientôt aux autres que j'aurai le plaisir de retrouver à mon retour.

     

    bisous96.gif

     

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique