• Ce jardin là...

     

    Ce jardin là...


    Il était une fois un grand jardin, le grand jardin de ma vie. Il avait jailli, un jour d’hiver, au détour d’une rencontre. 

    Le papa jardin et la maman jardin avaient fait ce qu’ils croyaient le mieux à faire pour ce petit jardin inattendu. Ils lui donnèrent de l’engrais, lui apportèrent leur présence, lui proposèrent leurs attentes et leurs demandes. Ils surveillaient jalousement les pousses. Si d’aventure quelque herbe folle poussait là, elle était aussitôt arrachée. 


    Il fallait que tout pousse droit. Sinon, que diraient « les autres » ? 

    Peu de mots étaient échangés. Pour ces parents là, il n’était pas nécessaire de parler, d’exprimer. Ils avaient la croyance que tout se vit en silence, à l’intérieur, à l’abri de « l’extérieur ». 

    Et le petit jardin avait grandi, comme cela, sans poser de questions, en jardin obéissant, sans repères, sans mots pour se dire, sans être entendu. 

    Plus tard, devenu grand, le jardin rencontra un jardinier extraordinaire qui avait dans son sac de fabuleux outils. Ces outils s’appelaient : 
    - oser se dire, 
    - oser dire non, 
    - oser recevoir, 
    - oser demander, 
    - se relier à soi, 
    - se relier aux autres, 
    - se relier à son histoire, 
    - utiliser les symbolisations, 
    - ne pas vouloir agir sur l’autre, 
    - agir à son bout de la relation, 
    - et d’autres encore… 


    Enfin le jardin sentit la vie venir en lui, belle, possible. 


    Dans sa terre, il retrouva ses demandes jamais dites, ses désirs jamais dits, ses besoins. Il entendit, derrière les souffrances, les blessures encore ouvertes. C’était tout cela qui faisait mal, qui empêchait les racines d’aller plus loin, vers l’eau, vers la vie. 


    Les choses changèrent quand le jardin s’autorisa enfin à être « l’auteur » de sa vie…

    Des fontaines jaillirent et arrosèrent la terre. Cette terre pouvait enfin laisser venir en elle un autre regard, d’autres possibles… 

    Avec, au plus profond du coeur de ce jardin, une infinie tendresse, claire comme l'eau de la fontaine au printemps, lumineuse comme le soleil d'été, chaude comme l'amour offert une nuit d'hiver, légère comme un vent d'automne quand le soir tombe, une douce tendresse pour le jardinier de la vie.


    Texte trouvé sur ce blog  



    « Bonne fête MamanCe que l'amour de la vie et la foi peuvent faire... »

  • Commentaires

    26
    Alain
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    Bonjour madame Thérèse,
    Je suis passé faire un petit coucou sur vote blog en espérant que vous allez bien. Dans mon département la météo est vraiment infecte il pleut, j'espère que dans votre belle région montagneuse en revanche vous avez du beau temps! Je vous souhaite une bonne journée.
                                                                                     Sincère amitié

                                                                                                 Alain
                                                                                                                                                                              
    25
    Alain
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    Bonsoir madame Thérèse,
    C'est un peu tardivement que je vous réponds. Durant le week-end j'ai fait pas mal de photographies car mon moral n'étant pas au beau fixe à cause de l'annonce de la fermeture des blogs orange, je pense que je vais avoir de moins en moins envie de faire des sorties photos pour mon blog. Je n'ai pas envie comme on dit de quitter le navire orange car j'ai de la peine de perdre mes correspondantes qui m'ont toujours été fidèles et pour certaines depuis la création de mon blog en septembre 2008. J'espère que vous allez bien. D'après ce que j'ai lu chez certaines de mes correspondantes, il y en a qui viennent s'installer sur over blog, mais certaines disent que l'utilisation chez over blog est un peu plus compliqué que chez orange. Il est une heure trente du matin, je vais aller me coucher en espérant que je trouverais le sommeil. Je vous souhaite une bonne journée.
                                                                        Sincère amitié, Alain
    24
    Michel
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37

    Bonjour Thérèse,

    Magnifique texte qui dégage la poésie, le romantisme, le charme de la vie...
    et accompagné de ta très belle musique !
    Un régal !

    Bisous

    Michel

    23
    Alain
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    Bonsoir madame Thérèse,
    Merci d'être passé sur mon blog. J'ignore encore si le fait que orange veuille fermer les blogs soient un canular ou pas, donc je reste sur orange blog car il m'est difficile d'accepter ça. Par contre je réfléchi à peut-être ouvrir en parallèle un blog sur mon espace windows live, ça fonctionne avec msn mais on est pas obligé d'utiliser msn pour utiliser ce service. Je pense que du fait que vous avez une adresse hotmail, vous devez connaître l'existence de ce service de chez windows. Certaines de mes correspondantes on ouvert un blog sur over blog. Je pense que cela permettra d'étoffer un peu l'audience de la communauté over blog et j'espère également que vous aurez certaines de mes correspondantes comme amies virtuelles. IL y a une de mes correspondantes qui est venu voir votre blog car je lui avais suggéré, car certaines ont du mal à choisir un hébergeur de blog. Je vous souhaite une bonne nuit et encore merci de votre fidélité.
                                                                             Sincère amitié,
                                                                                               Alain
    22
    Michel
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    Bonjour Thérèse,

    Je suis de la génération qui a malheureusement connu les modes de vie qui avaient comme principal repère le "qu'en-dira-t-on".
    Devenu adolescent, j'ai commencé à me fixer des lignes de conduite qui se détachaient petit à petit de ces principes très rigides.
    Je pense qu'à tout âge, même devenu adulte, on peut se remettre en question et relativiser par rapport à des préceptes devenus sans fondement, qui ne justifient pas que l'on sacrifie inutilement sa vie, et même parfois celle de ses proches.
    Je te souhaite une excellente semaine.
    Avec toute mon amitié.
    Michel
    21
    Mardi 16 Juin 2009 à 22:59
    Thérèse
    Tu as sans doute raison, mais ce n'est pas toujours aussi simple pour tout le monde. Certains principes ont parfois marqué toute une vie, il en faut pourtant, ne serait-ce que le respect des autres qui manque si cruellement de nos jours. Ce qui a nuit surtout, c'est de surprotéger ses enfants, de leur faire suivre une ligne de conduite sans jamais leur autoriser la moindre erreur, ne jamais les obliger à prendre leurs décisions eux-même. Arrivés à l'âge adulte, ils sont comme un oiseau élevé en cage, ils s'envolent et se font "dévorer". Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet...
    Je te souhaite une bonne soirée
    Amitié
    20
    Mardi 16 Juin 2009 à 22:49
    Thérèse
    Bonsoir Alain, oui je connais quelques blogs windows live, je pense qu'ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients, ce qui est sûr c'est que à un certain moment il faudra faire un choix ou renoncer au blog.... ce qui serait dommage car tu nous montres de jolies photos, tu nous fais visiter de jolis endroits. Le choix te revient entièrement. Bonne soirée
    Amitié
    19
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:55
    Thérèse
    et aussi les difficultés après une vie trop protégée.... Merci de ta visite,
    Amitié
    18
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:54
    Thérèse
    Alain, quand le navire coule on accepte de sauter dans un autre navire, on ne se laisse pas couler. Tes amies sauront aussi bien venir sur un autre blog que sur orange, il n'y a aucun problème là !!!! le problème pour moi serait plutôt de perdre des mois et des mois de travail !!! tu devrais penser à tout récupérer avant la fin d'orange. Allez te fait pas autant de soucis, la vie continue même sans orange
    Amitié
    17
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:54
    Thérèse
    Mercu pour cette visite, Hélène
    Bises
    16
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:50
    Thérèse
    Je te remercie Mamouzette d'avoir pensé à moi, je passerai dès que j'ai un moment, j'essaie d'abord de rattraper tout mon retard du à des coupures de connexion et un ordinateur un peu trop fatigué. A bientôt bisous
    15
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:48
    Thérèse
    Il ne doit pas être si difficile que ça puisque j'ai réussi sans jamais avoir touché un blog auparavent, sans aucune connaissance, juste de la patience et un peu d'attention.
    Bonne soirée et bonne chance pour ton nouveau blog, il est déjà bien joli, tu as bien l'air d'avoir compris
    14
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:45
    Thérèse
    Merci de ta visite, je suis passée te répondre sur ton blog, bonne soirée, mais OB est très bien, on peut y créer des choses magnifiques.
    13
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:44
    Thérèse
    Merci de ta visite Verdinha, j'espère que ta cure t'a fait beaucoup de bien, je pense que tu dois être de retour !
    Gros bisous, mais sans souffre
    12
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:42
    Thérèse
    Nous avons eu de beu temps, puis de la pluie, de nouveau du beau et ça n'arrête pas de changer...
    Amicalement
    11
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:41
    Thérèse
    Merci Canelle, bises
    10
    Lundi 15 Juin 2009 à 23:40
    Thérèse
    Oui Pasteline, c'est vrai que les tuteurs sont à la base de la vie de la petite plante, pour la guider, la protéger, mais en aucun cas pour l'étouffer et la faire suivre leur chemin, uniquement pour lui montrer le chemin qui doit être le sien...
    9
    Lundi 15 Juin 2009 à 08:19
    De bien bons principes !
    Bises
    Hélène
    8
    Dimanche 14 Juin 2009 à 18:05
    Mamouzette
    Coucou,

    j'ai pensé à toi, et je te réserve une petite surprise ici :

    http://latabledemamou.canalblog.com/archives/divers/index.html

    bonne soirée, bisous, bisous, Mamouzette



    J'espère que tu vas mieux
    7
    Samedi 13 Juin 2009 à 22:09
    blandinette
    difficile over !  mais beaucoup plus de possibilités !
    j'aime beaucoup ton blog
    bonne soirée @+
    6
    Samedi 13 Juin 2009 à 09:44

    coucou des ardennes. étant sur un blog orange, je me demande si je vais recommencer l'aventure sur un autre site... C'est columbo1962 qui m'a donné votre adresse pour que je vois à quoi ressemble over-blog. votre page est pleine de douceur, c'est agréable. bonne continuation.

    5
    Vendredi 12 Juin 2009 à 16:37
    Verdinha
    Quelle belle histoire !
    Merci de nous la faire connaître !

    Bisous sulfureux ( de la cure thermale que je fais pour l'instant...)
    4
    Mardi 9 Juin 2009 à 16:23
    Superbe ce texte... merci Thérèse de l' avoir publié , bises
    3
    Mardi 9 Juin 2009 à 11:45
    pasteline
    très beau conte de la vie; l'ouverture au monde, à l'amour, à l'enfantement; mais aussi regard sur les "tuteurs"....Sans ces tuteurs, l'ouverture aurait elle été pareil???texte à longue reflexion....AMITIES
    2
    Mardi 9 Juin 2009 à 10:51
    Thérèse
    J'ai également cherché l'auteur mais n'ai trouvé que ce site et un forum qui avaient publié ce texte. Vu mes conditions de travail difficiles, je n'ai pas poursuivi plus loin mes recherches.
    Si toutefois tu le découvres je le rajouterai avec plaisir, 
    Passes une bonne journée, bisous
    1
    Mardi 9 Juin 2009 à 07:14
    Krys
    Ce texte est magnifique, je l'ai d'ailleurs trouvé sur un autre blog que celui que tu indiques. Une jolie découverte. C'est drôle car il me fait penser aux contes de Jacques Salomé, c'est le même style d'écriture et en même temps on ne le trouve pas référencé sur le net comme appartenant à Salomé.
    Je n'ai pas mes livres des contes sous la main mais je vérifierai ce week-end.
    Bravo pour ton magnifique choix de texte, un vrai régal.
    Je te souhaite de vivre une belle journée.
    Bien amicalement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :