• L'aventure d'une chenille....énoooorme

    C'était le 24 septembre. J'ai surpris le chat entrain de surveiller quelque chose devant lui, il avait l'air si concentré, donnant des petits coups de pattes hésitants que je suis allée voir ce qui retenait autant son attention. C'était une énorme chenille comme je n'en n'avais jamais vu. Ne la connaissant pas, je n'ai pas osé la toucher et l'ai fait vite fait glisser sur un papier afin de la soutirer des griffes de monsieur chat.

    Chenille énorme

    Chenille énorme

    J'ai d'abord songé à la conserver comme l'avait fait Cricri avec ses machaons.

    Mais en faisant une recherche sur le net, j'ai découvert que c'était une chenille de sphynx et que ce genre de chenille faisait son cocon dans la terre. Comme je ne savais pas comment la soigner, ne sachant pas encore de quel sphinx il s'agissait et n'ayant rien pour l'installer, je l'ai laissée un moment sur le papier posé sur la table en attendant de trouver ce que je pourrais en faire. Elle ne semblait pas très vive, et réagissait juste un peu au toucher. Je ne m'en suis donc pas inquiétée plus que ça. Mais lorsque j'ai voulu la reprendre, elle n'était plus là !!!! Je l'ai cherchée dans toute la cuisine, j'ai vérifié les bords de la porte-fenêtre afin de ne pas l'écraser en fermant, si jamais elle avait eu l'idée de l'escalader. Finalement mon mari l'a trouvée sur le tapis de la salle de bain ! ouffff... ma plus grande crainte avait été de marcher dessus.... beurkkkk..... Elle avait parcouru une dizaine de mètres en très peu de temps.

    Je décidais donc de la déposer au milieu de mes plantes dans le jardin, bien à l'abri du regard des oiseaux et des griffes de chats et espérant qu'elle trouverait la plante qu'il lui fallait pour se nourrir. Le soir venu elle était toujours au même endroit.

    Chenille énorme

    Chenille énorme

    Pour vous donner une idée de sa taille, la voici à côté de mon index.

    Chenille énorme

    Vendredi matin je suis retournée voir si elle était encore là. Je l'ai trouvée entrain de s'enterrer là où je l'avais laissée la veille.

    Chenille énorme

    Chenille énorme

    Chenille énorme

    Une demi-heure plus tard elle avait totalement disparu. Il va falloir que je pense à ne pas piocher à cet endroit !

    J'avais d'abord pensé à un sphinx du troene, mais en regardant mieux, j'ai trouvé qu'elle ressemblait plus au sphinx du liseron. Ses couleurs avaient déjà pâli car elle était prête à tisser son cocon.

    Cette chenille devrait donner ce papillon. Je me souviens avoir vu un sphinx voler sur mes fleurs de la passion un soir d'été, mais je n'ai pas réussi à faire de photos, l'obscurité et le mouvement du papillon ne donnant rien. Je ne l'ai pas revu par la suite.

    J'ai emprunté la photo sur ce site : ddbrug

    Je ne sais pas quel sera l'avenir de cette chenille, dans combien de temps elle sortira de terre sous la forme d'un papillon, ni s'il en sortira ou s'il est trop tard car le froid arrive.

     

     

     

     

    « Une figue bizarre... anomalie de la nature ???La pudibonde »

  • Commentaires

    17
    Samedi 24 Octobre 2015 à 06:43

    la verte est à l'inverse de la jaune, elle est moins belle que le papillon....je vois que chez toi aussi il y a de sacrées bestioles....happy...mon mari va bien, plus de peur que de mal....dommage que je n'ai pas pensé de prendre la photo tout de suite, il avait une boule comme un oeuf sous le bras, la veine avait tellement gonflée que s'en était impressionnant, j'ai vite désinfecté, bandé assez serré...et le lendemain c'était déjà mieux, refait un pansement et ce n'est que le deuxième jour  que j'ai pensé à faire une photo....la nature est parfois bien étrange c'est la première fois que nous voyons une buse dans le poulailler....l'an dernier c'était une couleuvre et de taille également impressionnante....je crois qu'il va falloir acheter nos oeufs....passe une bien agréable journée

    16
    Danielle
    Mardi 20 Octobre 2015 à 10:57

    Coucou ma Thérèse, hum... je n'arrive pas à la trouver jolie cette chenille, je crois que je l'aurais laissée à son destin car je ne parviens  pas à m'en approcher, je ne m'explique pas cette répulsion pour ces bestioles (!), tu sais que j'aime tous les animaux et je suis capable de passer des heures à soigner un oiseau ou un mammifère... d'ailleurs on y a passé des dizaines d'années mais là... non c'est au-dessus de mes forces ! Il doit bien y avoir une signification à ça... Je n'arrive pas à passer voir les blogs, pas un moment à moi, je t'écris par messagerie ma grande et je t'embrasse très fort en te souhaitant une belle journée. Danielle

    15
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 13:39

    Quel "morceau" en effet !! ta petite histoire montre encore qu'il ne faut pas se fier aux apparences : la bébête sans pattes et pas vigoureuse a su parcourir 10 mètres plutôt rapidement. A mon avis elle va rester tout l'hiver à l'abri dans la terre, effectivement tu devrais poser un repère pour ne pas piocher à cet endroit avant l'été prochain.

    Je te souhaite une bonne fin de dimanche, et une bonne semaine.

    14
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 07:54

    J'ai aussi été impressionné après avoir fait la même découverte un jour. je me suis empresser de la mettre sur mon balcon mais ensuite, plus de nouvelles.

    Bon dimanche, bises de Mireille du sablon

    13
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 17:21

    impressionnante c'est la première fois que je vois cette variété

    je suis très heureuse de l'avoir parcouru

    j'espère que tu vas bien

    je te souhaite un doux weekend

    gros bisous créoles

    12
    Bertille
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 10:36

    Bonjour Thérèse, 

    pas de souci tu peux faire un article pour savoir le maximum de choses sur cette chenille. Dans mes recherches voici ce que j'ai trouvé, mais est-ce la bonne réponse ???? Je te souhaite une bonne journée, et un bon weekend qui arrive à grands pas. Gros bisous  

     Cousine des célèbres processionnaires du pin, cette chenille aux couleurs vives appartient à la famille des Lymantriidae et plus précisément à l'espèce Calliteara pudibunda (anciennementElkneria pudibunda, si j'en crois le Chinery qui date un peu) ; bizarrement, les adultes issus de cette forme larvaire assez voyante sont très discrets avec des couleurs ternes pour mieux se fondre sur l'écorce des hêtres sur lesquels ils se reproduisent !

     

    11
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 14:11

    Merci pour ce beau partage, bon après midi, bizzzzzzzzzz

     

    10
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 12:48

    Passionnante cette histoire. Bravo ! Je pense qu'elle va hiberner et que tu auras un beau papillon au printemps. 

    9
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 12:44

    Bonjour Thérèse,

    Comme elle est magnifique  !   et énorme, c'est vrai.
    Je pense à la chenille du sphinx du chèvrefeuille.. (Sphinx gazé).
    Bravo pour cette découverte.
    Belle journée - et gros bisous

      • Jeudi 15 Octobre 2015 à 14:36

        Bonjour Estelle, je te remercie de ta participation à mes recherches. Je suis allée voir ton lien, le sphinx gazé est beaucoup plus petit, de la taille d'une allumette, celui-ci est presque aussi gros qu'un doigt.

        Je m'étais basée sur cette vidéo pour l'identifier : sphinx du liseron

        Quoiqu'il en soit, c'est un sphinx yes

        Bonne journée à toi aussi, j'espère qu'il ne fait pas aussi froid que chez nous.

        Bisous

    8
    Bertille
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 11:37

    IMG0410

    Bonjour Thérèse 

    Tout comme toi j'ai eu la surprise de découvrir cette magnifique chenille sur une des plantes en pot Je l'ai prise entre deux grosses feuilles de lierre et je l'ai observé un moment.Elle a mis beaucoup de temps avant de se dérouler. Recouverte de longs poils jaune et une touffe de poils rouge au bout du corps. je n'avais jamais rencontré une aussi belle chenille. Comme elle n'était pas bien vive je suis allée chercher mon mari pour lui montrer et lorsque nous sommes ressortis tous les deux .....la belle avait disparue !!!! Heureusement que les photos étaient prisent pour témoigner de son passage.Merci pour toutes les explications intéressantes que tu nous donnes. Je vais aller me documenter sur la mienne  Je te souhaite une bonne journée et un bon weekend. J'adore tes billets  Bises

      • Jeudi 15 Octobre 2015 à 14:40

        Merci Estelle, ok avec toi pour la pudibonde. Je ne connaissais pas.

      • Jeudi 15 Octobre 2015 à 14:26

        Bonjour Bertille,
        Je me permets de te donner le nom de cette chenille

        "la pudibonde" Calliteara pudibunda,
        qui donne un papillon nocturne, mais  bien moins beau qu'elle..
        Belle journée

      • Jeudi 15 Octobre 2015 à 13:51

        Bonjour Bertille,

        Oh elle est belle cette chenille et tu as bien fait de ne pas la toucher. J'en ai un mauvais souvenir. J'en avais pris une entre mes doigts lorsque j'étais toute jeune (lol) et les poils sont restés plantés dans mes doigts, il m'a fallu plusieurs jours pour qu'ils disparaissent entièrement malgré la pince à épiler.

        J'ai fait une petite recherche, celle que j'ai trouvée et que je trouve la plus ressemblante pourrait être la noctuelle de l'érable (http://www.lestrem-nature.org/zoomarctomyscis.htm). Si tu trouves autre chose, peux-tu me le faire savoir stp ? Nous voilà devenues détectives mdrrrr. Si tu le souhaites, je pourrai en faire un article pour la montrer, et peut-être quelqu'un pourra nous renseigner.

        Merci d'apprécier mon travail, ça me fait énormément plaisir.

        Bises et bonne journée

    7
    la grenouille tricot
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 11:09

    il y a de moins en moins de papillons, dans mon ancienne maison il y avait beaucoup de papillons et d'insectes, je veillais à ce que le jardin soit bon pour eux, aujourd'hui j'ai déménagé, et je constate avec tristesse qu'il y a peu de papillon, et plus inquiétant encore aucune abeille, ça fait 3 ans que je vis dans ce village et aucune abeille, heureusement il y a d'autres insectes pollinisateurs, mais pas d'abeille et très peu de papillon

    et quand j'en parle autour de moi, j'ai l'impression de venir d'un autre monde, les gens n'en ont rien à faire...

    enfin je te souhaite quand même une très bonne journée

    bises

    6
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 11:01

    une belle histoire de chenille ! bisous, bonne journée, sandrine

    5
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 10:49
    claudine/canelle

    Coucou 

    Sauvetage réussi , il va juste falloir attendre  la renaissance 

    Cela serait une belle recompense 

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :