• La légende du sapin de Noël

    P1090316.JPG

    Pas de Noël sans sapin 

        Qu'il soit naturel et répande dans la pièce une bonne odeur de résine ou artificiel, qu'il soit grand ou petit, vert ou blanc, garni de boules ou de guirlandes électriques, de bougies, de bonbons ou de cadeaux, vous êtes-vous jamais demandé pourquoi c'est cet arbre-là et non un autre qui a été choisi pour faire un arbre de Noël ?

        Lorsqu'il trône au centre de la pièce, tout paré du bas au faîte, d'étoiles, de cheveux d'anges, de lumières, il semble tellement majestueux, qu'il est bien difficile de deviner qu'il est en vérité le plus modeste de tous les arbres. Et c'est justement à cause de sa modestie qu'il a été choisi pour apporter la joie de Noël aux petits et aux grands.

    Noel (98)

        Lorsque l'Enfant Jésus naquit, il y eut dans le monde, une grande effervescence. Toutes les choses animées en eurent une joie immense. Chaque jour, des gens venaient de partout pour voir le petit enfant et lui apporter d'humbles présents.

        A proximité de l'étable où il était né, se trouvaient trois arbres : un palmier, un olivier et un sapin. En voyant passer tous ces gens sous leurs branches, l'envie leur prit de donner, eux aussi, quelque chose à l'Enfant Jésus.
    - Je vais prendre ma plus grande palme, dit le palmier, et je la mettrai près de la crèche, pour éventer doucement le Petit Enfant.
    - Moi, je presserai mes olives pour oindre ses petits pieds, dit l'olivier.
    - Mais moi, que puis-je donner à l'Enfant ? demanda le sapin.
    - Toi ? dirent les deux autres. Mais tu n'as rien à offrir. Tes aiguilles pointues piqueraient le Bébé, et tes larmes sont résineuses, elles sentent et collent bien trop fort.
    Le pauvre sapin se sentit très malheureux, et il dit avec tristesse :
    - Vous avez raison. Je n'ai rien d'assez bon pour être offert au Petit Enfant.

        Un ange qui se tenait là tout près, immobile, entendit ce qui se passait. Il eut pitié du sapin, tellement humble et dépourvu d'envie, et il résolut de l'aider. Dans le ciel, l'une après l'autre, les étoiles s'allumaient et commençaient à briller sous la voûte. L'ange alla demander à quelques-unes d'entre elles de descendre et de se poser sur les branches du sapin. Elles le firent volontiers et l'arbre se trouva tout illuminé.

        De l'endroit où il était couché, le Petit Jésus pouvait voir l'arbre et ses yeux se mirent à briller devant les belles lumières. Le sapin s'en trouva tout réjoui. Bien longtemps plus tard, les gens, qui ne connaissaient pas cette histoire, prirent l'habitude de faire briller dans chaque maison, la veille de Noël, un sapin tout garni de bougies allumées, tout pareil à celui qui avait brillé devant la crèche.

        Et c'est ainsi que le sapin fut récompensé de son humilité. Il n'existe certainement aucun autre arbre qui éclaire autant de visages heureux !  

    Conte populaire allemand.



    Noel (9) 



    « C'est pour vivre - Céline DionLes quatre bougies »

  • Commentaires

    8
    columbo1962
    Lundi 11 Août 2014 à 12:31
    columbo1962
    Bonsoir madame Thérèse,

    Merci pour votre commentaire. C'est dommage que ce film AVATAR ne vous tente pas, car c'est une belle histoire, et cela en dit long sur la mentalité de l'être humain, ce film donne beaucoup à réfléchir. J'espère que vous allez bien et que vous n'avez pas trop froid dans votre région montagneuse, par contre vous devez être gâté au niveau des paysages, ça doit être superbe tous ses paysages enneigés! Par contre je suis un peu écoeuré de savoir que des gens riches vont aller au ski pendant que d'autres vont peut-être mourir de froid dans les rues de notre pays. Beaucoup de gens ont été malheureusement stupides de croirent aux promesse de notre président actuel, et même si cela avait été quelqu'un d'autre je pense que cela aurait été pareil! Il y a de nombreux bâtiment vides qui appartiennent à l'état, il y aurait de quoi loger énormément de personnes! L'abbé Pierre a a plusieurs reprises parler à différent hommes politique, et cela n'a rien donné, ils sont restés sourd à ses demandes. Cela est triste à dire, mais lorsqu'il y aura la moitié des habitants de notre pays qui seront dans la misère, la ils bougeront peut-être! Je ne veux pas être pessimiste, mais la misère augmente de jour en jour en France et un jour les gens se mettront réellement en colère, car il y a trop d'écart entre ceux qui n'ont rien et ceux qui ont tout! Tous les ans il y a des milliers de jeunes qui arrivent sur le marché du travail et beaucoup de personnes qui sont en âge de prendre leur retraite ne sont pas remplacé, donc ça ne peut pas durer indéfiniment comme ça sans que cela pose des problèmes. Enfin qui vivra verra comme on dit! Je vous souhaite une bonne nuit, et merci pour votre fidélité. 
    7
    columbo1962
    Lundi 11 Août 2014 à 12:31
    columbo1962
    Bonsoir madame Thérèse,

    Avant d'éteindre mon ordinateur pour cette nuit, je suis passé faire un petit coucou sur votre blog en espérant que vous allez bien. Je vous souhaite une bonne journée.
                                                                    Sincère amitié

                                                                                        Alain
    6
    Jeudi 24 Décembre 2009 à 08:15
    Merci pour ce joli conte ainsi que le texte des bougies que j'aime beaucoup.
    Je te souhaite de vivre une bonne fête de Noël et de partager des moments de joie et d'amour.
    Bien amicalement


    5
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 15:06
    4
    Lundi 21 Décembre 2009 à 22:55
    verdinha
    Encore une bien belle histoire  de Noël ! J'aime la magie, la joie, la paix, l'harmonie de cette fête !

    Merci , ma chère amie Thérèse, pour tes bons voeux.

    Tu me comprends quand je parle de ne pas pouvoir passer la Noël avec ma famille de Belgique mais ce qui est encore plus dur, c'est que mes parents, pourtant bien âgés, sont encore en vie ! Mais il y plus de 30 ans, quand je me suis mariée et que j'ai eu des enfants, j'ai décidé que c'était avec ma famille d'ici, c.à.d. mon mari et mes enfants que je devais passer cette fête !
    Et oui, mes enfants passent toujours la veille et le jour de Noël avec nous mais cette année, le jour de Noél, nous serons seulement 3 car ma fille va travailler ce jour-là (les avions ne s'arrêtent pas...) et ma belle-famille part à l'étranger !
    Je ne peux pas faire une dinde pour 3 personnes !
    Et j'irai à la messe de minuit.  Je vais même me joindre à la chorale de l'église  !

    Je te souhaite une très joyeuse Fête de No+el et...pas trop de travail !

    Bisous

    Verdinha


    3
    Lundi 21 Décembre 2009 à 20:00
    Eliane
    une belle histoire !!  bisous et belle soirée
    2
    Lundi 21 Décembre 2009 à 10:53
    Didier d
    Une nouvelle semaine et de nouveaux défis, bientôt noel, on y arrive, passe une bonne journée et attention aux glissades sur le verglas
    amitiés

    didier d
    1
    Lundi 21 Décembre 2009 à 09:15
    pasteline

    voilà une très belle histoire à raconter autour de soi!!!!!!!!!!
    bon Noel Thérèse entourée des tiens
    bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :