• La volerie des aigles (3ème partie escapade en Alsace)

    La volerie des aigles
    Toujours sur la route du Haut-Koenigsbourg, pas très loin de la montagne des singes se dressent les ruines du château médiéval de Kintzheim, au sommet d'une colline de sapins noirs. La Volerie des Aigles, première en France, a été installée dans ce cadre en 1968.
    C'est dans un décor naturel sans pareil que le spectacle s'offre à vous.



    Ruines du château





    En dehors du spectacle, il est également possible de voir les rapaces dans leur enclos. Ils
    sont attachés à des perchoirs car c'est la seule façon de conserver leur plumage en parfait état afin qu'ils puissent voler en liberté. Dans la nature, les rapaces sont des oiseaux qui volent pour rechercher leur nourriture et passent le reste de leur temps immobiles sur une branche ou un rocher ; l'attache n'est donc pas une contrainte exagérée.


    Quelques oiseaux dans leurs enclos.







    -













    J'espère ne pas m'être trompée dans les noms, car les oiseaux d'un même groupe se ressemblent beaucoup et il est parfois difficile de les différencier depuis des photos. J'ai encore d'autres photos de rapaces mais je ne me souviens plus des noms.

    Le spectacle va commencer.

    Les spectacles permettent d'observer d'impressionnantes évolutions de rapaces en vols libres. Des milans, aigles et faucons effectuent divers piqués à grande vitesse. Des faucons travaillent au leurre. Des vautours survolent les têtes du public ébahi.

    Lâcher de rapaces

    Retour du rapace

     Le rapace se pose sur le gant du dresseur



    Un condor des Andes marche sur les genoux des spectateurs.

    Rapace posé sur le bras de spectateurs, je pense qu'il s'agit d'une buse de Harris, mais je n'en suis pas très sûre



    Un Pygarque à tête blanche chasse les spectateurs qui se sont assis sur son mur



    Un vautour fauve parmi les spectateurs


    Un vautour percnoptère illustre une technique ingénieuse pour briser les oeufs d'autruche. Son bec crochu et ses pattes très faibles ne lui étant pas d'une grande utilité, il est assez malin pour employer un "outil", en l'occurrence un gros caillou, qu'il lancera très fort sur l'oeuf afin de le casser. A La Volerie des Aigles, l'oeuf d'autruche est remplacé par un oeuf en plâtre de même taille et contenant une récompense alimentaire.




    Le but de la création de ce site a été  de promouvoir et restaurer l'image des rapaces auprès du public. La population de rapaces diminue dans le monde entier de part le développement des infrastructures humaines (route et pylônes électriques) mais aussi à cause l'agriculture extensive, des empoisonnement et du prélèvement abusif de certains fauconniers.


    La Volerie des Aigles a créé en 1979 un Centre de Reproduction et d'Elevage de rapaces.

    Ce centre est l'un des plus anciens centres de reproduction en Europe. De 80 à 100 faucons, aigles, buses et vautours de diverses espèces y naissent chaque année. La plupart des grands rapaces sont réservés au spectacle de La Volerie des Aigles, les faucons, eux, sont destinés en majorité à la fauconnerie. La reproduction en captivité des faucons destinés à la chasse au vol a permis à celle-ci de se développer en Europe.


     

    « Accueille tes larmesL'Ascension »

  • Commentaires

    14
    Michel
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    MAGNIFIQUE REPORTAGE !
    La montagne des singes, la volerie des aigles... et bientôt le château du Haut Koenigsbourg !
    C'est digne d'un reporter professionnel !
    FELICITATIONS
    Les responsables de la volerie des aigles ont également créé un centre de réintroduction des cigognes. Tu l'as peut-être visité également ?
    Avec toutes mes amitiés
    Michel
    13
    Alain
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    Bonsoir madame Thérèse. Je suis passé sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles. J'espère que vous allez bien. Je viens de regarder vos photos de châteaux ainsi que des oiseaux. Vous avez été gâté par la météo le jour ou vous avez fait ces photographies! Je ne vous oublie pas et je vous souhaite une bonne nuit. Sincère amitié. Alain
    12
    les belges
    Lundi 11 Août 2014 à 12:37
    très très intéressant nous n'avons pas été par là domage j'aurais aimée voir ces oiseaux
    bonne journée  
    11
    Lundi 8 Octobre 2012 à 17:52
    Thérèse

    Oui, j'ai vu les papillons, mais je n'ai jamais eu le temps de publier mes photos, il faudrait que j'y songe... c'est très joli...

    10
    Lundi 8 Octobre 2012 à 17:24
    christiane

    J'y étais il y a quelques années. c'est vraiment impressionnant ces grands oiseaux qui nous frôlent! As-tu vu aussi les papillons un peu plus bas dans la plaine?Christiane

    9
    Dimanche 24 Mai 2009 à 11:48
    Thérèse
    Oui c'était beau à voir, mais il y a tant de belles choses qu'on ne saurait tout voir en quelques jours seulement.
    Bisous à toi et à Guy
    8
    Vendredi 22 Mai 2009 à 19:31
    Thérèse
    Merci de ta visie, Alain, oui c'est vrai qu'on a été gâté par la météo, amitié et bonne soirée
    7
    Mercredi 20 Mai 2009 à 01:26
    Thérèse
    Merci Michel,.... et après cela encore quelques autres choses, dommage que le temps me manque, il faudra patienter...
    Non, je n'ai pas eu le temps de visiter le centre de réintroduction des cigognes, à mon grand regret, mais on a visité le parc des cigognes non loin de là, c'est un parc d'attraction avec des cigognes. Il y avait tant de choses à voir qu'il aurait fallu une bonne semaine de plus pour faire le tour.
    Bien amicalement
    6
    Mercredi 20 Mai 2009 à 01:21
    Thérèse
    C'est vrai que ce sont des oiseaux très majestueux, qui en même temps créent une ambiance très spéciale autour d'eux. Mais quand on a eu un élevage de petits animaux, les buses ne sont pas les mieux vues.... j'en ai vu une emporter un magnifique coq, heureusement elle a été obligée de le lâcher à quelques mètres du sol, sans doute à cause de son poids, peut-être aussi parce qu'elle a été surprise pas notre arrivée.....
    Bonne soirée
    5
    Mercredi 20 Mai 2009 à 01:14
    Thérèse
    C'est vrai que le décor se prête fort bien au spectacle des rapaces, l'endroit est fort bien choisi. D'ailleurs je ne voudrais pas faire le veilleur de nuit de cet endroit.... l'ambiance doit y être assez lugubre...
    Bisous
    4
    Mercredi 20 Mai 2009 à 01:11
    Thérèse
    Tu sais, je ne sors pas souvent non plus... mais là j'ai profité pleinement de ces 3 jours en Alsace, c'est pour cela que j'ai appelé ce petit séjour "mon escapade", car ce sont des journées très exceptionnelles pour moi.
    Je t'embrasse ma chère Verdinha, écris moi si tu en as besoin, je crois que ce n'est pas la grande forme pour toi, et je te comprends.... courage 
    3
    Mardi 19 Mai 2009 à 17:45
    pasteline
    endroit qui a son pesant historique; les rapaces n'en sont que plus à leur place.....J'adore les rapaces....Mon totem est la buse...et chaque fois que je suis en rando, quand une survole , je sais que ma journée sera au top;;;; j'hallucine pas mais c'est comme cela, j'aime leur vol, leur grâce, si j'avais été indienne je me serai certainement appelée, buse???? bonne fin de journée
    2
    Mardi 19 Mai 2009 à 09:08
    j'ai eu l 'occasion a la fête médieval d' Hennebont d' assister a ce genre d'attraction c'est fabuleux , ces oiseaux sont si beaux!!! et là c'est vrai que le décor est majestueux... merci Thérèse pour ce bel article
    bises
    1
    Mardi 19 Mai 2009 à 00:55
    Verdinha
    Tu nous fait découvrir toujours des choses tellement intéressantes et moi je reste trop longtemps assise sur ma chaise sans sortir... (C'est mon choix pour l'instant...) Heureusemenet que je peux m'évader grâce à toi !.

    Je t'embrasse, ma chère amie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :