• Le château de Joux dans le Doubs II

    Cet article fait suite à ma page ici dans laquelle je vous faisais une visite extérieure du château et vous parlais de Toussaint Louverture

    Le château de Joux est situé sur la commune de la Cluse-et-Mijoux, à quelques kilomètres de Pontarlier, en direction de la Suisse. Le château, qui s'élève à l'extrémité d'un promontoire dominant une cluse de plus de 1000 mètres, surveillait un défilé qui fut longtemps stratégique.

    Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en grand format

    chateau-de-joux.JPG

    Les origines du château sont mal connues. Une seule certitude, un nommé Landri (mort vers 1100) en est cité comme le premier possesseur.

    A partir de Landri et jusqu'au XIVe siècle la succession des sires de Joux ne pose plus de problèmes. Le dernier sire de Joux fut Henri III qui mourut en 1326.

    La seigneurie est ensuite possédée par la famille de Blonay puis par la maison de Vienne en 1365.

    En 1454, Philippe le bon, duc de Bourgogne, achète la seigneurie.

    Après la mort de Charles le Téméraire (1433-1477), fils de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal, Louis XI donne le chateau de Joux à la famille de Hochberg, comtes de Neuchâtel. Au XVIe siècle, le chateau est l'objet de litige opposant Maximilien d'Autriche (qui avait épousé Marie de Bourgogne, la fille de Charles le Téméraire) aux comtes de Neuchâtel.

    Après l'annexion de la Franche-Comté en 1678, le château de Joux devient une forteresse grâce aux travaux réalisés par Vauban qui fit édifier des bâtiments encore visibles aujourd'hui (porte Louis XIV et échauguette du Roi-Soleil).

    Au XVIIIe siècle, le château se transforme en prison. Des personnages célèbres y séjournent ou meurent  : le comte de Mirabeau ("hôte" du château en 1775), le général haïtien Toussaint Louverture (mort en 1803), l'écrivain et dramaturge allemand Heinrich von Kleist (emprisonné en 1807)...

    En 1870, le château permet à l'armée de Bourbaki de se replier en Suisse.

    Après la seconde guerre mondiale, l'activité du château est devenue essentiellement touristique et culturelle.

    (Source internet)

    Au cours des dix siècles de son histoire, le château n’a cessé d’être reconstruit, agrandi et complété : il est aujourd’hui composé de 5 enceintes et s’étend sur deux hectares, sans compter le complément défensif offert par les forts du Larmont inférieur et supérieur, construits face au château.Chateau-de-Joux--3-.JPG

     1ère entrée datant du Maréchal Joffre, la plus récente.Château de Joux (115) 

    Le fort de Joux est une superposition d'enceintes construites au fil des siècles et des techniques d'attaques. Cette porte marque la cinquième enceinte, la plus récente construite par le maréchal Joffre

     Chateau-de-Joux--26-.JPG

    Entrée datant de Vauban. Avec un pont-levis de trois tonnes et son contre poids de même masse de l'autre côté si bien que deux soldats suffisaient à relever le pont. Chateau-de-Joux--29-.JPG Statue de Vauban faisant face à l'entrée. Dans l'angle du château, on aperçoit une échauguette qui permettait la surveillance autour du châteauChateau-de-Joux--30-.JPG

    La porte de Vauban et son pont-levis

     Chateau-de-Joux--32-.JPG

    Chambre de tir Vauban que l'on voit quand on a franchi le pont levis

    Château de Joux (34)

    Nous arrivons dans une cour intérieureChateau-de-Joux--37-.JPG 

    La cour principale avec ses dortoirs pour les hommes de guerre. Les dortoirs peuvent accueillir deux cents lits, cela est suffisant en temps de paix mais en temps de guerre le fort est occupé par six cents hommes. Alors ils pratiquaient la technique du lit chaud, lorsqu'un soldat se levait un autre le remplaçait, ainsi le lit était toujours occupé.
    On peut voir aussi sur le mur un cadran solaire à l'éfigie du roi soleil.

    Château de Joux (38)

     Château de Joux (49)

     

    Le pont Aha de la deuxième enceinte est le passage en bois au milieu de l'escalier (on y voit monter le guide). Lors d'une attaque il était possible de retirer les planches de bois de ce passage, c'est alors que le sol se dérobait sous les pieds des soldats et ils criaient ahahahahahah, d'où son nom

     Chateau-de-Joux--51-.JPG

     

    Cette tour marque le génie de Vauban : On peut voir sur cette tour deux styles de pierre. Les pierres rondes à la base permettaient de faire ricocher les boulets de canon utilisés à l'époque de la construction et les pierres au-dessus sont du tuffe. Ils accusent les vibrations qui pourraient causer de gros dommages à la construction. C'est en quelque sorte l'ancêtre du bâtiment anti-sismique...

     Chateau-de-Joux--52-.JPG

    Chateau-de-Joux--54-.JPG

    Chateau-de-Joux--55-.JPG

    Ici nous voyons la cellule de Mirabeau et le donjon

    Château de Joux (56)

    Petite histoire de Mirabeau :

    Honoré-Gabriel de Riqueti, comte de Mirabeau, né dans un château du Gâtinais, est à ranger au nombre des jeunes artistocrates désoeuvrés du XVIIIème siècle. Accumulant les dettes et poursuivant sans cesse de ses assiduités la gent féminine, il abandonna sa femme légitime et fit bientôt scandale dans sa contrée. Pour tenter de le ramener à la raison, son père (qui le qualifiait de "mâle monstrueux") le fit d'abord enfermer au château d'If. Mais le prisonnier parvint à séduire l'épouse du cantinier et à s'en faire une alliée. Le marquis de Mirabeau obtint contre son fils une nouvelle lettre de cachet et l'envoya refroidir ses ardeurs au château de Joux en 1775. Il était alors âgé de 26 ans. Le gouverneur du château, mis en confiance par l'éloquence de son prisonnier, assouplit rapidement ses conditions de détention et l'autorisa à fréquenter la société pontissalienne. 
    Il y fit la connaissance de Sophie de Ruffey, avec qui il s'enfuit à Amsterdam, où on les arrêta quelques mois plus tard. Mirabeau fut enfermé au château de Vincennes, Sophie dans un couvent du Loiret où, minée par la solitude, elle finit par se suicider. A sa libération, trois ans plus tard, Mirabeau se lança dans une brillante carrière politique. Il devint alors l’un des plus prestigieux orateurs de la Révolution avant de s’éteindre en 1791, des suites de la syphilis. (différentes source internet)

    La cellule de MirabeauChâteau de Joux (59)

    Chateau-de-Joux--60-.JPG

     

    Depuis une cour intérieure une vue magnifique sur La Cluse-Mijoux

    Chateau-de-Joux--41-.JPG

     Zoom sur l'église

    Chateau-de-Joux--47-.JPG

    Chateau-de-Joux--46-.JPG

    Vue zoomée sur le Fort Mahler qui lui fait face

     Chateau-de-Joux--42-.JPG

     J'arrête mon reportage ici, il a encore beaucoup de choses à vous montrer, ce serait trop long. Depuis ma visite dans ce château en mai 2010, j'ai oublié beaucoup de choses que je dois me remémorer et il me faut du temps pour poursuivre mes recherches. La suite sera pour une autre fois si vous le voulez bien.

    Merci de vos visites et de vos commentaires, j'espère que vous aurez aimé cette balade.

    Bon week-end à tous

     

     

    « Défi de Bidouillette cette semaine : des troncsIl nous a quitté »

  • Commentaires

    21
    Samedi 3 Mars 2012 à 08:06
    Oma Annick

    un reportage vraiment intéressant .. merci pour la balade !

    et merci pour tes gentils compliments sur mon blog, pour les fils coton que j'utilise j'ai la chance d'avoir une 'grange à laines' près de chez moi.

    20
    Dimanche 26 Février 2012 à 14:56
    alixe

    bonjour de belles photo et de bons commentaires qui donnent envie de visiter ce château merci pour la promenade

    bon dimanche amicalement

    alixe

    19
    Jeudi 23 Février 2012 à 18:47

    Bonsoir Thérèse,

    Merci pour cette visite et tes explications. Très beau château.

    Bonne soirée, à bientôt

    18
    Mardi 21 Février 2012 à 10:49
    Littorine

    Merci Thérèze pour ce très belle article, on retrouve évidemment vauban...ou n'est-il pas ! Mais je suis contente de voir le lieu d'incarcération de Toussaint l'Ouverture, j'ai beaucoup aimé le téléfilm qui est passé pour nous faire part de la vie de ce personnage hors du commun. Il est temps effectivement de lui rendre hommage... Bises et bonne journée

    17
    Mardi 21 Février 2012 à 06:52
    Anne d'AMICO

    Un article des plus intéressant! J'adore l'Histoire et les vieilles pierres, je suis comblée! Je n'ai pas le temps de poursuivre ma visite, je dois me préparer pour aller bosser, mais je reviendrai!

    Bisous Thérèse!

    16
    Lundi 20 Février 2012 à 20:55

    Belle forteresse Vauban !

    JG

    15
    Lundi 20 Février 2012 à 10:52
    Joseph Guégan

    Merci pour ce très beau reportage sur ce château.
    Bonne journée

    14
    Lundi 20 Février 2012 à 08:49
    katara:44:

    Quel magnifique ouvrage vraiment belle journée

    13
    Dimanche 19 Février 2012 à 21:04
    Estelle.

    C'est un bel article, et des photos superbes !  Quelle imposante construction !!
    Bonne soirée
    Gros bisous

    12
    Dimanche 19 Février 2012 à 19:27
    Marithé

    J'ai regardé les deux épisodes du film de Toussaint Louverture.

    J'ai bien aimé même si tout n'est pas exact.

    Ce château est superbe.

    Bises

    11
    Dimanche 19 Février 2012 à 14:54
    jacques87220

    Bonjour Thérèse

    Toi et moi sommes "tres chateaux" en ce moment

    Il y a du soleil chez moi mon amie

    Je t'embrasse

    Jacques

    10
    Dimanche 19 Février 2012 à 11:55
    Emmanuelle

    Merci pour ces superbes photos et pour la visite ! J'aime tellement ces vieilles pierres, et ce chateau perché en haut de sa montagne a vraiment fière allure !

    9
    Dimanche 19 Février 2012 à 10:45

    Tiens, c'est le fait d'avoir revu les téléfilm sur Toussaint Louverture qui t'ont fait penser à ce cette forteresse ?

    Je l'ai visitée en 2001 et j'avais autant apprécié les batiments que le site naturel. Ces plissements de terrain sont de toute beauté. Si mes souvenirs sont bons, il me semble que nous avions eu froid (en aout pourtant) dans certaines parties et j'avais eu une pensée pour les soldats ou les prisonniers qui avaient dû séjourner ici, principalement Toussaint Louverture qui venait des ïles chaudes.

    Bon dimanche Thérèse.

     

    8
    Dimanche 19 Février 2012 à 06:14
    THERESE

    Bonjour Thérése,  tu a fait un bien bel article . Vauban a fait de bien jolies choses . J'espere que tu vas bien , avec ce temps beaucoup plus doux .Je te souhaite une belle journée , bizzzz

                        

    7
    Samedi 18 Février 2012 à 18:53

    je passe te faire une kikoo 

    pour te souhaiter une douce soirée

    merci pour la balade

     

    ti bo

     

    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 

     

    6
    Samedi 18 Février 2012 à 18:49
    Mon evasion : Parc d

    Bonsoir Thérèse,

    Je ne trouve pas que tu as oublié beaucoup choses. Ton chateau est actuellement rempli de neige et dont inacessible à la visite, pas comme l'an passé à la même époque il n'y avait pas de neige et il était ouvert exceptionnellement à cette saison.

    Bonne soirée Françoise

     

    5
    Samedi 18 Février 2012 à 17:14
    Miss Mary

    Bonsoir Thérèse, merci d'être venue sur mon blog, à mon tour je viens lire ta participation à la "carte de France" et c'est magnifique, je me suis régalée avec ces belles photos et ces explications très détaillées, tu ferai un très bon "Guide", merci pour ce beau partage touristique, cela me donne des idées d'escapade.... Bonne soirée, bisous. "Miss Mary"

    4
    Samedi 18 Février 2012 à 16:23
    les passions de mary

    Merci pour ce beau reportage !

    Bizz

    3
    Samedi 18 Février 2012 à 10:54
    jacques87220

    Bonjour Thérèse

    J'ai raté quelque chose de beau car il nous est arrivé de passer un week end a Pontarlier et si j'avais su, nous serions allé voir ce chateau!! Paritie remise sans doute!!

    Je ne sais pas chez toi mais ici nous avons un soleil magnifique

    Accepte mes "bisous Limousins"

    Jacques

    2
    Samedi 18 Février 2012 à 08:57
    canelle56

    Bonjour Therese merci à toi pour ce beau partage , j'ai regarde Toussaint à la television suite à tes conseils ,  j'ai apprecié

    A suivre donc ..

    gros bisous

     

    1
    Samedi 18 Février 2012 à 03:22
    Alhemax

    Un château comme je les aime. De très belles photos bien documentées. Merci à toi. Bizzzzzzzzzzzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :