• Le Château de Ripaille

     

    Suite de notre balade à Thonon :

     

    Aujourd'hui je vous fais découvrir le château de Ripaille qui se situe au bord du Léman, au nord de Thonon. Manque de chance, il était fermé ce week-end là et je n'ai pu faire que quelques clichés à travers la grille. Je vous propose donc un aperçu des lieux avec cette petite balade entre vignes et château.

     

    Un peu d'histoire :

    Le site est occupé dès l'époque romaine, et un pavillon de chasse est construit au XIIIème siècle par Amédée V.

    En 1355 Amédée VI dit le "comte vert" épouse Bonne de Bourbon qui, enchantée par le site, y fait construire un château entre 1371 et 1377. C'est un grand bâtiment de trois niveaux muni de tourelles.

    Il est réaménagé par Amédée VII dit le "comte rouge" et Bonne de Berry entre 1386 et 1390 et reçoit une enceinte extérieure avec une tour-porte et des bâtiments de dépendance. A la mort d'Amédée VII en 1391, la cour de Savoie abandonne le château. 

    Marie de Bourgogne et son époux Amédée VIII y reviennent pourtant dès 1403. Ce dernier y fonde un couvent de chanoines réguliers de St-Augustin.

    Attristé par la mort de sa femme et lassé de la vie politique, il fait bâtir en 1434 un château composé de sept tours rectangulaires avec tourelles rondes d'escalier (il n'en reste que 4 aujourd'hui). L'ensemble qui fait 104m de long est entouré d'un mur et défendu par un fossé de 7m de large.

    C'est là qu'il se retire avec six de ses conseillers pour y fonder l'ordre des chevaliers de St-Maurice dont il est le prieur.

    Il est élu pape 5 ans plus tard et prend le nom de Félix V. L'église est alors en plein trouble et il abdique. L'ordre qu'il avait créé meurt avec lui en 1451.

    Les Bernois occupent le château de 1536 à 1564. Les moines sont chassés et le bâtiment devient un hôpital en 1539. Après la restitution au duc de Savoie, Charles-Emmanuel, ce dernier fait fortifier Ripaille.

    Genevois et Bernois attaquent en 1589 et le château est à nouveau occupé. En 1589 l'invasion genevoise oblige la garnison de Ripaille à la capitulation. Ils rasent l'enceinte et détruisent bon nombre de bâtiments. Ils en seront chassés en 1590 par les troupes savoyardes.

    Après les guerres de la Réforme, et par l’intervention de Saint François de Sales, Ripaille fut, aux XVIIe et XVIIIe siècles, une chartreuse protégée du « monde » par ses grands murs. Lors de la Révolution Française, Ripaille devint bien national avant d’être vendu au Général Dupas, originaire d’Evian, qui s’y reposa des guerres napoléoniennes, offrant du vin de Ripaille à ses anciens compagnons d’armes…

    Acquis à la fin du XIXe siècle par Frédéric Engel-Gros, de Mulhouse, patron des usines textiles DMC, il fut remanié, l’extérieur en style Renaissance, l’intérieur en style Art Nouveau. Son fils André Engel créa sur le domaine l'arboretum, planté en 1930, il fut endommagé par la tempête de 1999.

     


     Le portail d'entrée

    Le Château de Ripaille

    Ce portail était ouvert lorsque nous sommes arrivés, il y a une grille derrière ce portail et j'ai pu prendre les deux photos qui suivent à travers la grille, avant que le portail en bois ne soit fermé.

    Le château et bâtiment qui lui fait face.

    Le Château de Ripaille

     

    Murs et fossé qui  bordent le château

    Le Château de Ripaille

    Les vignes

    Le Château de Ripaille

    Le Château de Ripaille

     

    Le Château de Ripaille

    Sentier géoroute de Ripaille entre vigne et château

    Le Château de Ripaille

    L'arrière du château

    Le Château de Ripaille

    Le Château de Ripaille

    Ce sentier géoroute offre une vue magnifique sur les paysages et les montagnes alentour

    Le Château de Ripaille

    Le Château de Ripaille

    Le Château de Ripaille

    Le Château de Ripaille

     S'étendant sur 120 hectares au bord du Léman, Ripaille ne vaut pas seulement par son architecture et son histoire, liées aux périodes les plus brillantes du passé savoyard, mais aussi par sa nature - notamment ses forêts - et son vin.

      

    Aujourd’hui Ripaille est en grande partie un domaine privé appartenant aux descendants d’Engel-Gros.
    Cependant chaque année 50 000 personnes pénètrent dans ses murs, pour des visites guidées, des séminaires, des mariages, des expositions et d'autres manifestations culturelles, des promenades dans les bois, l'achat de vin ou pour déjeuner dans son restaurant.


    Un quart des bois et des prés, ainsi que les berges de Ripaille appartiennent à la ville de Thonon-les-Bains. Le château aux quatre tours a été donné en 1976 par Madame Elisabeth Necker-Engel à la Fondation Ripaille, qui a pour but de conserver ce monument, de le valoriser et d’en faire un lieu de promotion d’une meilleure relation entre l’Homme et son environnement.

    Autour du château, se trouve un important domaine viticole de 22 hectares, produisant un vin blanc très apprécié, Le Ripaille, ainsi qu’une forêt de 53 ha entretenue conjointement avec la ville de Thonon-les-Bains qui en possède une partie.

    La visite est payante et permet de se balader entre les différents bâtiments du site.

     

    Pour un meilleur aperçu j'ai trouvé cette vidéo de l'émission "midi en France" de France3 tournée en mai 2015. Vous apprendrez en même temps l'origine du mot ripaille.

     

     

    Et si avez encore un peu de courage, cette seconde vidéo de la même émission, elle dure un peu plus de 8mn.

     

    Le Château de Ripaille

     

    Plan d'accès, (image du net)

    Le Château de Ripaille

     

    Les photos datées sont celles de Françoise qui est retournée découvrir ce chemin géoroute. On peut voir la différence de paysage à deux semaines d'intervalle, l'automne a fait une entrée rapide.

    Sources : explications trouvées sur différents sites du net et essentiellement sur wikipedia. Merci Wikipedia....

    **************************

    J'espère que mes explications n'ont pas été trop longues, il m'a fallu du temps pour écrire cet article, j'ai essayé de faire une synthèse de tout ce que j'ai trouvé en essayant de n'en tirer que l'essentiel et par la même occasion ça m'a permis de réviser mon histoire. Ouhhh que c'est loin tout ça, mon cerveau a souvent été en ébullition et tout s'y mélangeait....animation réalisée par Alice : gif cerveau en ébulition eh oui, il a perdu ses performances de la jeunesse, il s'est mis au ralenti et parfois même en arrêt total. Alors faut parfois le secouer très fort et le corps en même temps mdrrrrr....

    mais création/animation d'Alice : youpi j'ai réussi   création/animation d'Alice : mdr

     

    Allez assez dit de bêtises, je file en vous souhaitant un bon dimanche très ensoleillé.

     

     *****************************

     

     

    « Pour info : Images du blog13 novembre, Paris en sang.... la France en deuil »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 10:27

    Bravo pour cet immense travail de recherche. Nous étions pourtant allés à une visite guidée, il y a quelques années ,à l'occasion de la journée du patrimoine; mais tu m'as pourtant appris beaucoup de choses. Merci :)) Depuis longtemps je devais t'envoyer d'autres photos prises dans l'autre sens à partir de la forêt, maisle temps m'a filé entre les mains. Je suis désolée. Plus on vieillit, plus le temps passe vite et moins on est efficace. 

    16
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 21:16

    tu as raison  chez ton amie  ce sont bien des escholtzias et pas des tulipes

    15
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 21:14

    bonsoir therese    tres beau chateau    on aprend  toujours quelque chose merci de ces explications    je n aurais pas eu la patience d ecrire tous  sa   j ai visité la haute savoie c est tres beau  on etais a Samoens  il y a beau paysages bon week e,nd  bisessssssssssssss

    14
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 02:22
    Cathline

    joli château avec ses tours !  pour moi ripailles c'est faire un bon repas par exemple

    bon week end   bises Cathline

    13
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 20:57

    Que d'informations dans ton article ! Pas étonnant que tu aies passé du temps. Moi je suis un peu flemmarde en ce moment, je me limite au strict nécessaire, je zappe les info historiques.

    Le portail fermé est peu engageant, ça fait prison. Mais ensuite les diverses vues des bâtiments et alentours sont nettement plus intéressantes. Encore un bel endroit.

    bonne soirée (perso, la série profilage).

     

    12
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 17:16

    Quelle belle balade et on se couchera moins bête ce soir!! Un très beau reportage sur ce chateau de Ripaille, et un bel endroit! Merci.Bisous Thérèse

    11
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 07:06

    tu as fait un très joli reportage de ce bel endroit que je ne connaissais pas....et pourtant pas très loin de chez nous....c'est souvent comme ça, on va parfois bien loin et on ne regarde pas ce qu'il y a à côté....passe une belle journée

    10
    Lundi 9 Novembre 2015 à 18:48

    Bonsoir Thérèse

    Il est superbe ce château, dommage qu'il ait été fermé .... tu n'as donc pas pu acheter le vin AOC ni le déguster après la visite ! MDR !

    je n'ai regardé que la 1ère vidéo, je connaissais bien sur l'expression ...

    Merci à toi et Bravo pour tes photos

    Bises, bonne soirée

    9
    Danielle
    Lundi 9 Novembre 2015 à 18:00

    Bonsoir ma Thérèse, tu as parfaitement réussi à faire en quelques dizaines de lignes un exposé précis et très clair sur ce joli château, l'architecture est belle, les vignobles superbes, l'histoire nous accroche, mission accomplie smile de main de maître. L'automne doit être magnifique dans cet environnement privilégié. Merci du partage ma grande, texte et photos. Gros bisous pleins d'amitié sans oublier JM. Ici on commence à respirer un peu mieux même si c'est loin d'être... parfait ! Danielle  

    8
    Lundi 9 Novembre 2015 à 17:20

    Bonsoir Thérèse,
    Oui, tu as réussi..  à faire un  très bel article sur ce beau château.
    Je ne suis jamais allée le visiter.
    Belle semaine et gros bisous.
    (je pars en Provence pour les olives..)

    7
    Lundi 9 Novembre 2015 à 15:41

    Superbe marci du partage ! bisous, bonne journée, sandrine

    6
    Lundi 9 Novembre 2015 à 11:34

    Bonjour Thérèse

    Très intéressant ton reportage , bien que tu n'es pas pu prendre l'intérieur ! je connaissais la définition faire ripaille ,"faire bombance en nourriture"

    mais si j'ai bien compris n'est pas tout à fait exact !

    Comment vas tu Thérèse ? et ton mari ?

    Je te souhaite un bon début de semaine

    Gros bisous Hélène

    5
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 22:04

    bonsoir belle visite de ce domaine et de ces vignes merci pour ces explications bonne semaine  bisessssss

    4
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:51

    ..un bel article, bien complet qui donne vraiment envie d'aller là-bas, merci Thérèse!

    Je note dans mon grand cahier, j'en ai pour des siècles pour tout visiter...

    gros bisous du soir de Mireille du sablon

    3
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:36
    claudine/canelle

    Merci thérèse  

    Bravo pour tes explications et non bien sur tu n'as pas perdu ta jeunesse d'esprit ...

    Sourires 

    Bises 

    2
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:17

    Bonjour 

    dire que je suis Savoyarde et je ne connais pas !!!

    je parle pas du resto qui doit être bien au dessus de mes moyens (rire )

    mais ton article me donne envie d'allée faire un tour la bas ,c'est très intéressant 

     bonne soirée bises 

    1
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 14:07

    Magnifique!!

    Merci pour ce partage!!

    bon dimanche, bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :