• Le marchand de bonheur - Les Compagnons de la Chanson

    Tout d'abord, un petit mot pour vous remercier pour l'attention que vous avez portée à mon article précédent concernant la fin de la cuivrerie de Cerdon. Je remercie surtout Pasteline qui s'est investie dans des démarches pour tenter de trouver une solution. Même si nous sommes impuissants à notre niveau, nous aurons au moins servi à transmettre l'information et... qui sait ! peut-être la chance pourrait-elle passer par là....

    C'est quand même triste de penser que tout ce matériel, toutes ces machines vont être vouées à la destruction.

     

    séparateur automne   Après cette petite parenthèse, voici mon article de ce soir.

     

    En passant sur le blog de Poète21, j'ai trouvé ce joli poème, "Qui suis-je ?".

    René-poète écrit de très beaux textes, vous pouvez lui rendre une visite, ça lui fera plaisir.

     

    Ce poème m'a fait penser à la chanson, "Le marchand de bonheur", interprétée par Les Compagnons de la chanson en 1959. 

     

    Ne pas oublier de couper la musique du deezer pour une bonne écoute 

     

    Le marchand de bonheur


    Je suis le vagabond, le marchand de bonheur,
    Je n'ai que des chansons à mettre dans les coeurs
    Vous me verrez passer chacun à votre tour
    Passer au vent léger, au bon vent de l'amour.

      

    J'ai les quatre saisons pour aller flâner
    Et semer des moissons de baisers
    J'ai l'automne et l'hiver, le ciel et la mer,
    Le printemps et l'été pour chanter.

     

    Vous êtes des enfants qui vous donnez du mal
    Du mal pour vous aimer et du mal pour pleurer
    Et moi j'arrive à temps, à temps c'est bien normal
    Pour aller réparer ce que vous déchirez.

      

    J'ai les quatre saisons pour sécher vos pleurs
    Et changer l'horizon de vos coeurs
    J'ai l'automne et l'hiver, le ciel et la mer,
    Le printemps et l'été pour chanter.

     

    Je donne à bon marché de quoi rire de tout
    De quoi rire de tout plutôt que d'en pleurer
    Je ne demande rien pour me dédommager
    Qu'à voir sur mon chemin la joie que j'ai donnée.

      

    J'ai les quatre saisons pour sécher vos pleurs
    Et changer l'horizon de vos coeurs
    J'ai l'automne et l'hiver, le ciel et la mer,
    Le printemps et l'été pour chanter.

      

    Je suis le vagabond, le marchand de bonheur,
    Je n'ai que des chansons à mettre dans les coeurs
    Vous me verrez passer chacun à votre tour,
    Passer au vent léger, au bon vent de l'amour.

     

    « Des nouvelles de la cuivrerie de CerdonEt si nous faisions une petite visite chez Pierre Richard »

  • Commentaires

    12
    annette
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    annette

    Bonsoir Thérèse,merci de me rappeler de bons souvenirs,j'ai eu le bonheur de les rencontrer lors d'une fête dans mon petit village à Fayence en 1975.Bonne soirée,gros bisous.

    11
    Danielle
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    Danielle

    Bonsoir ma petite Thérèse, quel bonheur de retrouver cette chanson "Le marchand de bonheur" que j'écoutais ... il y a très longtemps et que j'ai toujours aimée.

    Je connais le blog de René-Poète depuis des années, je crois qu'il a été mon premier correspondant. Son blog regorge de très jolis poèmes, mais pas seulement, on y trouve des tas d'informations diverses très intéressantes. C'est un poète d'une grande sensibilité et de talent. Tu as bien fait de signaler son site, les visiteurs ne seront pas déçus. Comment vas-tu ma grande ? mieux j'espère ! Hier je regardais nos photos de Gruissan et je n'ai pu m'empêcher de rire au souvenir de notre belle rencontre. A renouveler absolument. Gros bisous pleins d'amitié, à très bientôt. Danielle

    10
    columbo1962
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    columbo1962

    Bonsoir madame Thérèse,

    Je suis passé faire un petit coucou sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles et en espérant que vous allez bien. Je ne vous oublie pas. je vous souhaite une bonne nuit ainsi qu'une bonne journée de demain.

    9
    Mardi 22 Mai 2012 à 09:25
    RenéPoète (www://poe

    Bonjour Thérèse,

    ce matin c'est avec un grand plaisir que j'ai découvert ta visite sur mon blog en vérifiant mes statistiques... je suis donc venu te rendre la politesse et ai découvert avec grand plaisir que tu avais parlé de moi en des termes élogieux et je t'en remercie du fond du coeur. je te souhaite une très belle journée malgré le mauvais temps et t'embrasse.

    René

    8
    Lundi 5 Décembre 2011 à 21:43
    sergio
    merci pour elle cette balade bonne soiree
    7
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 21:24
    Mira

    merci tout plein pour ce grand classique ....... de notre temps !!! nos jeunes auront-ils encore une ancienne chanson à fredonner lorsqu'ils auront notre âge ???? je ne le pense pas

    merci tout plein pour ce partage

    douce nuit

    bises

    6
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 10:33
    Michèle

    Bonjour Thérèse,

    J'ai beaucoup aimé les compagnons de la chanson , ils chantaient de superbes chansons et le" marchand de bonheur "est un très beau texte .Merci pour cette chanson !

    Grosses bises et bonne journée.

    5
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 07:44
    jacques87220

    Bonjour Thérèse

    Elle est belle cette chanson je l'aimais beaucoup....J'etais fiancé a l'epoque et sous les drapeaux.....je disais "Adieu" a mes belles années......c'etait la guerre mais on ecoutait le transistor sous les draps

    Bisous mon amie

    Jacques

    4
    Mardi 29 Novembre 2011 à 20:11
    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-

    merci pour ce partage

    passe une très belle soirée

     

    ti bo

     

    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 

     

    3
    Mardi 29 Novembre 2011 à 11:06
    Miss Mary

    Bonjour Thérèse, oh je me souviens de cette chanson, mes Parents aimaient beaucoup les "Compagnons de la chanson" il y avait des disques 33 tours à la maison, oh c'est étrange, avec cet article, de bons souvenirs me reviennent..... Merci pour ce beau partage sur la blogosphère, bonne journée, bisous à bientôt.          "Miss Mary"

    2
    Mardi 29 Novembre 2011 à 00:16
    Verdinha

    C'est un bien beau métier celui-là !

    On ne doit pas partir le matin au magasin avec des pieds de plomb !

    Tout va bien, Marité ?

    Bisous

    Verdinha

    1
    Lundi 28 Novembre 2011 à 23:21
    Alhemax

    Mon dieu que j'ai pu la chanter avec enthousiame cette chanson. Merci de nous la faire écouter à nouveau. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :