• Mardi-gras, carnaval

    Origines de Mardi Gras 



    Tout au long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens.
    La fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune.
    Mardi gras (24 février pour cette année) précède le Mercredi des Cendres (25 février) 
    Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques (12 avril)

    Le mercredi des cendres

    Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à
    retourner poussière.

    Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations. Je me souviens, quand j'étais enfant,  on allait à l'église, le prêtre nous mettait des cendres sur le front en signe de purification.

    Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours.
    A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ.

    Pour marquer le coup avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu'on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes.

    Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu'on veut, on sort chanter dans les rues.

    Carême :
    Pendant la période de Carême, les croyants doivent jeûner, se priver et prier dans le but d'expier leurs fautes. L'Eglise interdit ainsi la consommation de viande, la célébration des mariages et les relations conjugales. A la fin du temps du Carême se déroule la fête de Pâques qui célèbre la mort, puis la résurrection du Christ.

    Carnaval :
    Origines du mot : Dans Carnaval il y a Carne, la chair, la viande. En Italien "carnelevare" signifie "sans viande".

    Avant l'apparition de ce mot, la veille du Carême était appelée "Carême Prenant".
    C'est le dernier jour pour profiter une dernière fois avant Carême et faire bombance, car ensuite, pas d'alimentation carnée ni graisseuse durant 40 jours. On marque le coup par un festin, une fête colorée et bruyante.

    La fête de Carnaval se déroule à différentes dates selon l'endroit du globe et revêt des rituels différents !

    Carnaval, fête non reconnue par l'Eglise connaît des dates variables de début mais une date de fin fixe qui correspond à la tombée de la nuit de mardi gras.


    Les symboles de Carnaval :
    - Le déguisement
    - La musique, orchestre ou fanfare
    - La parade qui consiste en un défilé des personnes déguisées accompagnées avec de la musique.
    - Les chars en général fleuris et très fantasques.
    Carnaval laisse une grande place à l'imagination de chacun.

    Lors de ces fêtes de Carnaval on retrouve toujours le principe d'inversion au travers des costumes et des jeux (maître/esclave, homme/femme), on se déguise, on fait ripailles, on offre des cadeaux, chants et danses sont de la fête.
    Par opposition au Carême, le Carnaval est une période d'excès joyeux, de gras contre maigre. Dans tous les carnavals, les gens dansent, mangent et se déguisent, les règles et interdits habituels sont suspendus.
    Chars géants, parades, bals masqués, confettis et serpentins, fanfares, c'est la période des excès démonstratifs !
    Chaque pays à sa propre interprétation des réjouissances avec toujours un même objectif : faire la fête !
    Parmi les plus connus de nos jours, on peut citer les carnavals de Rio de Janeiro, Venise, Nouvelle-Orléans, Nice, également ceux du nord de la France comme Dunkerque, moins connu mais tout aussi festif, le carnaval de Québec.

    La plupart des carnavals ont des thèmes très variés, comme les géants, à Dunkerque dans le Nord de la France.
    A Rio de Janeiro, on envahit les rues en dansant des samba endiablées, habillé de paillettes et de plumes, pendant des jours et des nuits.

    Source :
    http://www.joyeuse-fete.com/mardigras.html
    Images trouvées sur le net

    « Avocats gratinés et riz aux épicesBeignets »

  • Commentaires

    6
    Michel13
    Lundi 11 Août 2014 à 12:40
    Michel13
    Très instructif. Merci pour toutes ces informations qui annoncent à la fois un temps de loisirs et un temps de méditation. Michel
    5
    Alain
    Lundi 11 Août 2014 à 12:40
    Bonjour madame Thérèse, Je suis passé faire un petit coucou sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles en espérant que vous allez bien. J'en profite pour souhaiter également le bonjour à votre correspondante et amie portugaise qui m'écrit aussi de temps en temps sur mon blog. Sincère amitié, Alain
    4
    Vendredi 27 Février 2009 à 13:47
    Thérèse
    Merci Alain, Verdinha verra ton mot à son retour, mais tu peux aussi aller lui dire directement sur son blog, ça lui fera plaisir  Amitié
    3
    Vendredi 27 Février 2009 à 13:45
    Thérèse
    Merci Michel
    2
    Vendredi 27 Février 2009 à 13:44
    Thérèse
    Bonne pâtisserie à vous deux!!!
    1
    Mardi 24 Février 2009 à 07:32
    canelle56
    coucou merci pour ces renseignements , je crois que je vais me mettre aux beignets ou aux crêpes avec Oceane bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :