• Une petite histoire enregistrée dans un service Hotline d'assistance :

    Ø   Ridge Hall computer assistant ;  que puis-je pour vous ?

    Ø   Et bien j'ai un  problème avec WordPerfect.

    Ø   Quelle sorte de problème ?

    Ø   Et bien j'étais en train de taper et soudain tout est parti.

    Ø   Parti ?

    Ø   Ca a disparu.

    Ø   Mmm. Et a quoi ressemble votre écran a présent ?

    Ø   A rien.

    Ø   A rien ?

    Ø   Il est vide ; il se passe rien quand je tape.

    Ø   Vous êtes toujours dans WordPerfect ou vous en êtes sorti ?

    Ø   Comment je sais ?

    Ø   Pouvez-vous voir le prompt C:? a l'écran ?

    Ø   C'est quoi un "prompte-ce"

    Ø   Laissez tomber. Pouvez-vous bouger le curseur à l'écran

    Ø   Y a pas de curseur. Je vous ai dit, il  se passe rien quand je tape.

    Ø   Est-ce que votre moniteur  est allume ?

    Ø   C'est quoi un moniteur ?

    Ø   Le truc avec l'écran qui ressemble a une télé. Est-ce qu'il y a une petite lumière qui vous dit qu'il est allumé ?

    Ø   Je ne sais pas.

    Ø   Et bien  regardez a l'arrière de votre moniteur et regardez ou va la prise de courant. Vous pouvez voir

    Ø   Je pense...

    Ø   Bien ! Suivez le cordon jusqu'a  la prise, et dites-moi si elle est branchée.

    Ø   Oui.

    Ø   Derrière le  moniteur, avez-vous remarque qu'il y avait deux câbles branches a l'arrière ?

    Ø   Non.

    Ø   Et bien il y en a deux. regardez a nouveau et trouvez le deuxième.

    Ø   ..Oui, c'est bon.

    Ø   Suivez-le et dites-moi s'il est solidement branche a l'ordinateur.

    Ø   Je ne peux pas l'atteindre.

    Ø   Oh. Pouvez-vous le voir ?

    Ø   Non.

    Ø   Même en vous penchant ou en vous mettant a genoux ?

    Ø   Oh non, c'est juste que je n'ai pas le bon angle, il fait si sombre.

    Ø   Sombre

    Ø   Oui,  le bureau est éteint, la seule lumière vient de la fenêtre.

    Ø   Et bien allumez la lumière.

    Ø   Je ne peux pas.

    Ø   Pourquoi ! ?

    Ø   Parce qu'il y a une panne de courant.

    Ø   Une  panne... Ah ! Voila la raison. Est-ce que vous avez encore les manuels et les boites et l'emballage que vous avez eus avec l'ordinateur ?

    Ø   Heu... Oui, c'est dans le placard.

    Ø   Bien ! Allez les chercher,  débranchez votre système, emballez-le comme c'était quand vous l'avez eu. Et apportez-le au magasin  ou vous l'avez acheté.

    Ø   Vraiment ? C'est si sérieux ?

    Ø   J'en ai peur.

    Ø   Et qu'est-ce que je leur dis ?

    Ø   Dites-leur que vous êtes trop con pour posséder un ordinateur.

     Le type de la hotline a été  renvoyé.






    votre commentaire


  • A ma Maman qui, hélas nous a quitté depuis 3 ans, à toutes les mamans du monde, je souhaite une bonne fête des Mamans. Pour elles j'ai écrit ces quelques lignes :


    Une maman répond toujours présente à son enfant,
    Elle sèche ses larmes et écoute ses tourments
    Elle le protège et le guide sur le chemin de la vie
    Souvent, sans jamais le lui montrer, elle souffre avec lui,
    Avec discrétion et en silence, elle veille sur lui
    Prête à l'écouter si, de se confier à elle, il a envie,
    Son coeur est toujours plein d'amour, de tendresse, de douceur,
    Elle s'inquiètera et veillera sur lui, jusqu'à son dernier battement de coeur.

    Thérèse






    UN ENFANT SUR LE POINT DE VENIR AU MONDE


    Au Ciel, un enfant qui est sur le point de venir au monde, demande à Dieu :
    « On m'a dit que vous m'envoyez sur la Terre demain, mais comment est-ce que je vais vivre là, étant si petit et sans défense? »

    Dieu répond : « Parmi tous les anges, j'en ai choisi un pour toi. Ton ange t'attendra et prendra bien soin de toi. »

    L'enfant dit : « Mais dites-moi, ici au Ciel, je n'ai rien à faire que de chanter et de rire pour être heureux. »

    Dieu dit : « Ton ange chantera pour toi et sourira aussi pour toi tous les jours. Tu sentiras aussi l'amour de ton ange et tu seras très heureux. »

    L'enfant demande : « Comment serai-je capable de comprendre quand les gens me parleront, si je ne connais pas leurs langages? »

    Dieu dit : « Ton ange te dira les plus beaux et les plus tendres mots que tu n'entendras jamais et, avec patience et attention, ton ange te montrera à parler. »

    L'enfant : « Et qu'est-ce je ferai quand je voudrai vous parler? »

    Dieu : « Ton ange placera tes mains ensemble et il te montrera comment prier. »

    L'enfant : « J'ai entendu dire que sur la Terre, il y a des gens méchants. Qui me protègera? »

    Dieu : « Ton ange te défendra même au risque de sa propre vie. »

    L'enfant : « Mais je vais être triste de ne plus vous voir. »

    Dieu : « Ton ange te parlera de moi et il te montrera la façon de revenir. Et je serai toujours là, à tes côtés. »

    À ce moment-là, c'était très calme au ciel, mais des voix venant de la Terre pouvaient être entendues.

    L'enfant demanda : « Dieu, si je dois partir maintenant, s.v.p. dites-moi le nom de mon ange. »

    Dieu répondit : « Son nom n'est pas important, tu l'appelleras tout simplement MAMAN. »

    auteur inconnu


    4 commentaires
  • J'ai voulu débuter mon blog par ce beau poème écrit par mon amie Marité qui m'a gentiment autorisée à le publier. Merci Marité.

     

     

    L’AMITIE

    Votre Amitié est un cadeau précieux
    Vous pouvez le voir au fond de mes yeux
    Elle est le sang qui coule dans mes veines
    C’est la raison pour laquelle je vous aime.
    ******
    Vous apportez un nouveau sens à ma vie,
    Lorsque mon cœur s’enfonce dans la nuit.
    Vous y remplacez la pluie par le soleil
    Vous me sortez de ce lourd sommeil.
    ******
    Pour mille raisons je veux vous dire
    Quand sur vos visages se dessinent un sourire
    Vous illuminez mes longues journées
    Adieu tristesse ,adieu morosité.
    ******
    Merci pour votre sincérité
    ******
    Merci pour votre Amitié

    M-Thérèse Català le 02 mai 2008

     

     


    6 commentaires