• Saint Nicolas


    Aujourd'hui, 6 décembre on fête la Saint Nicolas.
    Saint Nicolas, est le saint patron et protecteur
    des écoliers, de la Russie, des gens de mer et des filles à marier.
    A cette occasion des défilés ont lieu dans les villes de Lorraine et d'Alsace, Saint Nicolas distribue des bonbons aux enfants, les jetant du haut de son char. Il passe aussi dans les écoles avec une hotte pleine de friandises qu'il distribuera à chaque écolier. Que de beaux souvenirs d'enfance !!!

    Qui est Saint Nicolas :
     
    Saint-Nicolas ou Nicolas de Myre est né entre 250 et 270 après J-C à Patara en Lycie (Turquie actuelle) et il est mort le 6 décembre, entre 345 et 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure.

    Il fut évêque de Myre au 4ème siècle.
    C'est l'un des saints les plus populaires en Grêce et dans l'Eglise Latine.

    Sa vie et ses actes sont entourés de légendes. On dit que le jour de sa naissance il se tint debout dans le bain. Devenu grand, il évitait les divertissements et préférait fréquenter les églises.

    Saint Nicolas fît un pélerinage en Egypte et en Palestine. A son retour, son oncle, l'évêque de Myre, mourut. Une petite voix recommanda aux évêques assemblés pour désigner son successeur, d'élire celui qui entrerait le premier à l'église et se nommerait Nicolas.


    Il serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire Romain. Pour cette raison, on célèbre la Saint-Nicolas le 6 décembre. Il fut enterré à Myre. En 1087, des marchands italiens volèrent ses ossements à Myre et les emportèrent à Bari. Les légendes traditionnelles de Saint Nicolas furent pour la première fois recueillies et écrites en Grêce par Metaphrastes au 10ème siècle.

    Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse. Chaque épisode de sa vie a donné lieu à lieu à un patronage ou une confrérie d'un métier ou d'une région.

    C'est aussi l'un des saints le plus souvent représenté dans l'iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d'Epinal, etc... Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière.

    Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre, dans l'est de la France (Lorraine et Alsace), le nord, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas.
    Aux Pays Bas on le nomme : Sinterklaas.


    Il fait le tour des villes pour récompenser les enfants sages. Il visite les écoles maternelles, distribue des friandises aux enfants (du pain d'épices et des oranges) et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Saint Nicolas est une fête importante dans la vie culturelle de ses régions.

     
    Saint Nicolas, dans son costume d'évêque, fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.

     
    En Allemagne et dans l'est de la France surtout en Lorraine et en Alsace, c'est Saint Nicolas, patron des enfants, qui apporte les présents. Dans ces régions la date du 6 décembre, fête de la Saint Nicolas, revêt autant d'importance, si ce n'est pas plus que Noël, le 25 décembre.

    Légendes de Saint Nicolas :


    La vie et les actes de Saint Nicolas sont entourés de légendes. Selon l'une d'elles, Saint Nicolas est né au sein d'une famille de riches chrétiens pieux. Après la mort de ses parents, il a tout donné aux pauvres.


    Sa générosité est devenue tout particulièrement répandue : un certain père, noble apprauvri, et ses trois filles vivaient autrefois à Patara, et puisque le père s'est endetté, il était sur le point de les vendre comme esclaves afin d'améliorer la situation familiale - dans l'Antiquité, il n'était pas rare que la dot d'une jeune fille serve à subvenir aux besoins de ses parents et de la famille. Lorsque saint Nicolas l'a appris, il allait, pendant trois nuits consécutives, lui jeter par la fenêtre de la chambre à coucher de l'argent, avec lequel le père avait eu, non seulement de quoi rembourser ses dettes, mais aussi de quoi pourvoir ses trois filles de dots. Le fardeau de la pauvreté ne les menaçant plus, chacune des jeunes filles put alors choisir son destin. Nicolas de Myre est considéré saint parce qu'il a su voir l'asservissement qui menaçait les trois jeunes filles. Il leur fit don de pièces d'or qui servirent de dot et leur permirent de retrouver la liberté.

    Certaines versions de cette histoire racontent que saint Nicolas aurait jeté les pièces d'or par la cheminée. D'autres rapportent qu'il les aurait laissées sur le pas de la porte.

    Saint Nicolas a la réputation d'accomplir de nombreux autres miracles.

     

    En Lorraine, la légende la plus connue est celle des trois petits enfants.




    Le Père Fouettard :



    Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s'ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard

    Saint Nicolas est accompagné d'un personnage rude au visage noirci qui porte une baguette. Il est connu dans l'est de la France sous le nom de " Père Fouettard ". Tout de noir vêtu, même son visage est couleur charbon, il porte un grand manteau, de grosses bottes. Il est coiffé d’un capuchon ou d’une cagoule. Il a toujours une baguette sur lui pour fouetter les enfants qui n'ont pas été sage pendant l'année.

    Ce n'est qu'au XVIe siècle qu'on commença à parler du Père Fouettard.

     
    Une des légendes raconte que le Père fouettard est né à Metz en 1552, lors du siège de la ville par les troupes de Charles Quint. Les habitants promenèrent l'effigie de l'Empereur à travers les rues, puis la brûlèrent. Ainsi, le Père Fouettard, serait dit on, Charles Quint. Pour certains, ce serait un Maure amené par les Espagnols, ce qui expliquerait aussi la couleur du visage. Pour d’autres, ce serait le boucher de la légende de Saint Nicolas. Ce dernier l’aurait obligé à le suivre partout pour le punir d’avoir tué des enfants.


    Il porte un nom différent selon les pays qu'il visite. En Alsace le Père Fouettard est appellé Hans Trapp. Aux Pays-Bas et en Belgique on le nomme : Zwarte Piet. En Allemagne il est nommé Ruprecht ou Knechtruprecht, Krampus en Autriche et Housecker au Luxembourg. Dans ces Pays il n'est pas rare de voir les adultes fêter Saint Nicolas au sein des entreprises.



    Les Friandises de Saint Nicolas


    Le pain d'épices :
    Au début du XVIe siècle, dans les offrandes destinées à Saint Nicolas, on trouve le pain d'épices. Les ingrédients de base des pâtisseries de Noël ont peu changé depuis : oeufs, farine miel et épices. Les épices parfument et favorisent la digestion : anis, cannelle, fenouil, clous de girofle, macis, cardamone, badiane. Les incontournables sucre et et beurre, n'apparaissent que plus tard au XIXe siècle.

    La coutume est restée de confectionner du pain d'épices et des petits gâteaux pour la Saint Nicolas. En Alsace la pâtisserie occupe depuis des siècles une place essentielle des festivités du mois de décembre.

    Textes extrait de : http://stnicolasfanclub.free.fr/index.php

    « Une tortue chasseuse de chats...Quand tombe la neige... »

  • Commentaires

    8
    Samedi 20 Décembre 2008 à 00:25
    Thérèse

    Losque j'étais enfants, St Nicolas nous apportait aussi des chocolats et des fruits. Ici, en Savoie, ça ne se fait pas, malheureusement. Père-Noël venait nous apporter notre cadeau, le soir du réveillon. Cest vrai que ça fait tard pour les enfants, c'est pour cela que je le fais avant le repas, vers 21h pour mes petites, ainsi elles sont heureuses et apaisées pour la soirée, bien que très excitées par les joujoux. Je suis heureuse du succès qu'à eu ton concert, beau cadeau de St Nicolas en effet.... Bisous chère Verdinha

    7
    Samedi 20 Décembre 2008 à 00:17
    Thérèse

    Oh oui, Maous, je veux bien croire qu'ils sont encore plus effrayants que notre brave père fouettard  Bonjour à l'Autriche, ce pays si magnifique

    6
    Samedi 20 Décembre 2008 à 00:14
    Thérèse
    merci Cat, tes visites me font toujour très plaisir, bisous
    5
    Samedi 20 Décembre 2008 à 00:13
    Thérèse
    Merci pour votre visite, je passerai chez vous dès que possible
    4
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 13:04
    En Belgique dans certaines familles c'est Saint Nicolas et non Le Petit Jésus qui apporte des jouets aux enfants. Dans ma famille, Saint Nicolas nous laissait des friandises dans nos pantoufles et le matin, c'était la fête, nous disions bien fort :"Merci Saint Nicolas" et c'était à Noël que nous recevions des cadeaux. Ici au Portugal, on ne connait pas Saint Nicolas et c'est le Père Noël pour les profanes ou le Petit Jésus pour les catholiques qui apportent des présents mais cela se passe à minuit ! Je trouve cela bien trop tard pour les enfants (qui parfois sont "impossibles" à cause de la fatigue) et j'ai toujours adopté l'habitude de ma famille belge. mais hier, Saint Nicolas s'est souvenu de moi et m'a apporté un beau cadeau : pour notre concert dans une basilique d'un tres bel édifice du Portugal (Couvent de Mafra) malgré l'heure tardive (22h) et la pluie battante (inhabituelle au Portugal) la basilique était remplie de monde ! Nous avons eu beaucoup de succès c'est pourquoi je dis "Merci Saint Nicolas !" Bisous verts
    3
    Samedi 6 Décembre 2008 à 17:41
    Je pense que les Krampus autrichiens sont bien moins gentils que les Knechtruprecht allemands. J'en ai rencontré quelques uns hier soir... un peu effrayant ! ;-) MA d'Autriche
    2
    Cat
    Samedi 6 Décembre 2008 à 11:47
    Cat
    Bonjour Thérèse, je te souhaite une excellente journée de St-Nicolas, chaleureuse et magique! Avec toute mon amitié. Bisou, Cat
    1
    Samedi 6 Décembre 2008 à 09:12
    Josiane GEUNS
    Bonjour très chère Je vous envoie tout le meilleur en ce beau jour magique...j'ai mis un lien vers votre site sur mon forum...lumineux jour rempli d'abondance à tous les niveaux Josiane
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :