• Escalopes cordon-bleu à ma façon

    Escalopes cordon-bleu à ma façon

     

     

    Ingrédients (Pour 4 personnes) :

    8 escalopes de veau fines et régulières

    2 tranches de jambon cuit

    gruyère

    vache qui rit

    Chapelure

    1 oeuf

    Sel et poivre

    J'ai fait deux versions différentes, une avec de la Vache qui rit et une autre avec du gruyère.

    J'ai trouvé des tranches de veau bien fines, spécial pierrade et je me suis dit que ça irait impeccable pour faire mes cordons-bleus, la viande étant coupée bien régulièrement.

    Mettre les tranches de viande sur des couvercles Tupperware, les aplatir légèrement et les mettre une heure au congélateur pour les raidir légèrement afin de les manipuler plus facilement.

     

     

    Mettre la chapelure dans une assiette, (je l'ai faite moi-même avec du pain sec que j'ai passé au robot). Dans une seconde assiette battre l'oeuf.

     

    Pour la première version, à la Vache qui rit, tartiner le fromage sur 4 tranches de viande 

     

     Déposer sur deux des escalopes une demi-tranche de jambon

      

     et recouvrir avec les deux escalopes restantes, côté fromage sur le jambon.

      

    Version au gruyère :

    Etaler du gruyère râpé sur 2 des tranches

     

    Poser une demi-tranche de jambon sur le fromage, 

     

    recouvrir avec une nouvelle couche de fromage, puis avec les deux escalopes restantes.

     

     Plonger chacun des cordons bleus dans l'oeuf battu puis dans la chapelure contenant sel et poivre (pas trop saler car le jambon et le fromage le sont déjà). D'avoir raidi la viande au congélateur facilite cette opération.

     

    Faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile. Retourner quand la première face est bien dorée et pousuivre la cuisson de la seconde face.

     

     

     J'ai servi ma viande avec du riz et des épinards frais que j'ai fait blanchir, (pour réduire le goût un peu trop fort de fer), puis j'ai égoutté, émincé grossièrement avec des ciseaux dans la passoire. J'ai mélangé avec un bol de béchamel, du persil, sel et poivre et fait cuire à four 180° après avoir recouvert de gruyère râpé. C'est cuit lorsque le dessus est gratiné.

    Dans le riz  j'avais mis un mélange d'épices tout prêt, spécial volaille, ou spécial barbecue ou tout autre, on trouve de très bons mélanges maintenant dans les rayons des épices. Ca donne de la couleur et un bon goût au riz. Lorsqu'il est cuit, je l'arrose d'un filet d'huile d'olive.

     

    J'ai préféré la version Vache qui rit car c'était plus crémeux. On peut aussi utiliser les tranches de fromage toutes prêtes du commerce. Personnellement je ne les aime pas. Pour varier on peut utiliser d'autres viandes, blanc de poulet par exemple.

    Bon appétit 

    « Première neigeFête des Catherinettes »

  • Commentaires

    10
    alain
    Lundi 11 Août 2014 à 12:42
    Bonsoir madame Thérèse. Je passe sur votre blog afin de vous souhaiter une bonne fin de soirée. Jai jeté un coup d'oeil sur vos recettes de cuisine. Ca à l'air appetissant mais vu les résultats de mes analyses de sang je crains que cela aggrave mon cas si je cuisine de telles recettes! J'espère que votre ordinateur est réparé. Je vous souhaite une bonne nuit. Sincère amitié Alain.
    9
    M-Thérèse
    Lundi 11 Août 2014 à 12:42
    bonjour Thérèse Voilà un plat bien appétissant,et surtout fait par nous même car ceux qui sont fait dans les magasins m'écoeurent un peu!!! quand je serai à AIX LES BAINS,promis je leur en ferai car mes petits adorent ça. Merci pour ce partage de recette gros bisous de ton amie Marité
    8
    kiki
    Lundi 11 Août 2014 à 12:42
    kiki
    hum ça a l'air bon thérése,,,
    7
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 18:11
    Thérèse
    Mdrrrrr Marité, t'inquiète, je veillerai à ce que tu tiennes ta promesse et que tu leur fasses
    Bisous
    6
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 18:04
    Thérèse
    Très bon Christian, tu peux tester, merci d'être passé
    5
    Mardi 25 Novembre 2008 à 23:00
    Thérèse
    Il n'y a rien de bien méchant dans cette recette pour la santé, mais je ne sais pas de quoi tu souffres. Mon ordinateur n'est toujours pas réparé. Merci de ta visite, bonne soirée et amitié
    4
    Mardi 25 Novembre 2008 à 22:57
    Thérèse

    Merci Mamou pour ton petit coeur, ça me fait plaisir que tu aies pensé à moi, Zhom peut venir manger, je lui garde une part au chaud lollllll Bisous

    3
    Mardi 25 Novembre 2008 à 22:55
    Thérèse
    Avec la volaille c'est aussi très bon, tu me donneras des nouvelles quand tu essaieras. je fais aussi parfois simplement les escalopes ou les blancs de poulet, ou les côtes de porc panés sans rien au milieu, c'est très bon aussi. En cuisine il n'y a pas de limites, on peut laisser son imagination vagabonder. Bisous
    2
    Lundi 24 Novembre 2008 à 18:23
    mamouzette
    un petit coeur t'attends sur mon site! bisous et bonne soirée! Mamouzette PS Zhom' demande s'il peux venir manger chez toi, il adore ton menu
    1
    Lundi 24 Novembre 2008 à 10:30
    Tu me fais aliver, ma chère Marité ! Je vais essayer cette recette un des ces jours mais je devrai le faire avec une autre viand, peut-être de la dinde car nous ne trouvons pas de veau dans la région de Lisbonne mais parfois dans le nord du Portugal.. Imagine que quand je parle des ris de veau les portugais soit ne connaissent pas soit ils font une grimace comme j'en fais quand on me parle d'oreilles, de queues, de pieds et de tripes de porc (qu'ils utilisent assez bien dans les plats typiques)! Sur ce, je t'envoie de gros bisous verts
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :