• Le chemin des mots

       s-parateur13-copie-1.gif  

    LE CHEMIN DES MOTS

     

    Il était une fois une petite fille qui ne trouvait jamais les mots pour dire ce qu'elle ressentait.  Chaque fois qu'elle tentait de s'exprimer, de traduire ce qui se passait à l'intérieur d'elle, elle éprouvait une sorte de vide.  Les mots semblaient courir plus vite que sa pensée.  Ils avaient l'air de se bousculer dans sa bouche mais n'arrivaient pas à se mettre ensemble pour faire une phrase.  Dans ces moments-là, elle devenait agressive, violente, presque méchante.  Et des phrases toutes faites, coupantes, cinglantes sortaient de sa bouche.  Elles lui servaient uniquement à couper la relation qui aurait pu commencer. 

    - De toute façon tu peux pas comprendre. 

    - Ca sert à rien de dire. 

    - C'est des bêtises de croire qu'il faut tout dire!

     

    D'autres fois, elle préférait s'enfermer dans le silence, avec ce sentiment douloureux  Que de toute façon personne ne pouvait savoir ce qu'elle ressentait, qu'elle n'y arriverait jamais.  Que les mots ne sont que des mots.  Mais tout au fond d'elle-même, elle était malheureuse, désespérée, vivant une véritable torture à chaque tentative de partage. 

    Un jour, elle entendit un poète qui disait à la radio que "Il y a chez tout être humain un chemin des mots qu'il appartient à chacun de trouver."  Et, dès le lendemain, la petite fille décida de partir sur le chemin des mots qui était à l'intérieur d'elle.

     

    La première fois où elle s'aventura sur le chemin des mots, elle ne vit rien.  Seulement des cailloux, des ronces, des branchages, des orties, et quelques fleurs piquantes.  Les mots du chemin des mots semblaient se cacher, paraissaient la fuir.  La seconde fois où elle chemina sur le chemin des mots, le premier mot qu'elle vit sur la pente d'un talus fut le mot OSER.  Quand elle s'approcha, ce mot osa lui parler.  Il dit d'une voix exténuée: "Veux-tu me pousser un peu plus haut sur le talus?"  Elle lui répondit: "Je crois que je vais te prendre avec moi et que je vais t'emmener très loin dans ma vie."

     

    Une autre fois, elle découvrit que les mots étaient comme des signes sur le bord de ce chemin et que chacun avaient une forme différente et un sens particulier.  Le deuxième mot qu'elle rencontra fut le mot VIE.  Elle le ramassa, le mit contre son oreille.  Tout d'abord, elle entendit rien.  Mais en retenant sa respiration, elle perçut comme un petit chuchotement: "Je suis en toi, je suis en toi" et plus bas encore: "Prend soin de moi."  Mais là, elle ne fut pas très sure d'avoir bien entendu.

     

    Un peu plus loin sur le chemin des mots, elle trouva un petit mot tout seul, recroquevillé sur lui-même, tout frileux comme s'il avait froid.  Il avait vraiment l'air malheureux ce mot-là.  Elle le ramassa, le réchauffa un peu, l'approcha de son coeur et entendit un grand silence.  Elle le caressa et lui dit: "Comment tu t'appelles-toi?"  Et le petit mot qu'elle avait ramassé lui dit d'une voix nouée: "Moi, je suis le mot SEUL.  Je suis vraiment tout seul.  Je suis perdu, personne ne s'intéresse à moi, ni ne s'occupe de moi."  Elle serra le petit mot contre elle, l'embrassa doucement et poursuivit sa route.

     

    Près d'un fossé sur le chemin des mots, elle vit un mot à genoux, les bras tendus.  Elle s'arrêta, le regarda et c'est le mot qui s'adressa à elle: "Je m'appelle TOI", lui dit-il.  "Je suis un mot très ancien mais difficile à rencontrer car il faut me différencier sans arrêt des autres."  La petite fille le prit en disant: "J'ai envie de t'adopter, toi, tu seras un bon compagnon pour moi."

     

    Sur le chemin des mots elle rencontra d'autres mots qu'elle laissa à leur place.  Elle chercha un mot tout joyeux, tout vivant.  Un mot qui puisse scintiller dans la nuit de ses errances et de ses silences.  Elle le trouva au creux d'une petite clairière.  Il était allongé de tout son long, paraissait détendu les yeux grands ouverts.  Il avait l'air d'un mot tout à fait heureux d'être la.  Elle s'approcha de lui, lui sourit et dit: "C'est vraiment toi que je cherchait, je suis ravie de t'avoir trouvé. Veux-tu venir avec moi ?"  Il répondit: "Bien sûr, moi aussi je t'attendais..."  Ce mot qu'elle avait trouvé était le mot VIVRA.

    Quand elle rassembla tous les mots qu'elle avait recueillis sur le chemin des mots, elle découvrit avec stupéfaction qu'ils pouvaient faire la phrase suivante: Ose ta vie, toi seule la vivras, elle répéta plus lentement: "Ose ta vie, toi seule la vivras."

     

    Depuis ce jour, la petite fille prit l'habitude d'aller se promener sur le chemin des mots.  Elle fit ainsi des découvertes étonnantes, et ceux qui la connaissent furent très surpris d'entendre tout ce que cette petite fille avait à l'intérieur d'elle.  Ils furent étonnés de toute la richesse qu'il y avait dans une petite fille très silencieuse.

     

    Ainsi ce termine le conte de la petite fille qui ne trouvait jamais les mots pour se dire.

      

    JACQUES SALOME (contes à guérir, contes à grandir)

     Image du Blog petitemimine.centerblog.net

    Source : petitemimine.centerblog.net

     

    "Quand il y a le silence des mots, se réveille trop souvent la violence des maux". Jacques Salomé (Paroles à guérir)

     

     

     

    « Et si nous faisions une petite visite chez Pierre RichardMarché de Noël 2011 à Strasbourg »

  • Commentaires

    30
    columbo1962
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    columbo1962

    Bonsoir madame Thérèse,

    Je suis passé faire un petit coucou sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles et regarder également vos photos. Très curieux cette sorte de musé cave avec de la peinture sur les murs, c'est comme on dit... original...! J'espère que vous allez bien ainsi que votre moral. IL doit commencer à faire froid dans votre région montagneuse, en tout cas dans ma région qui pourtant n'est pas réputé pour être froide au niveau de la météo, eh bien les températures chutes progressivement. Je vous souhaite une bonne nuit ainsi qu'une bonne journée de demain, je ne vous oublie pas.

    29
    columbo1962
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    columbo1962

    Bonjour madame Thérèse,

    Merci pour vos commentaire que je viens tout juste de lire dans ma messagerie. Heureusement que je vérifie toujours dans ma boîte mail, car en général je ne vais pas voir en arrière sur mon blog! J'espère que vous allez bien. Je suis vraiment étonné qu'il ne fasse pas plus froid qu'ailleurs dans votre région, car c'est quand même la montagne, mais bon je présume que c'est une question d'altitude. Je n'avais pas lu les infos sur votre blog qui indique que ce vignoble appartient au comédien Pierre Richard, mais bon maintenant je comprends l'originalité de ses peintures murales si c'est effectivement lui qui a peint cela, car je pense que ça doit être quelqu'un avec une personnalité particulière et certainement bien différente de ses rôles au cinéma, bien souvent ceux qui font les clowns artistiquement ne sont pas pas forcément des gens heureux et rigolos dans la vie courante. Je vous souhaite une bonne fin de journée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    28
    Danielle
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    Danielle

    Bonsoir ma chère Thérèse, pas de problème particulier en ce moment, même si ça m'arrive parfois, ainsi que pour visiter d'autres blogs. Lorsque les mots se bousculent sans pouvoir s'exprimer, comment établir une relation, un dialogue positif ? Je crois que l'on choisit alors le silence car le partage est impossible. Trouver le chemin des mots, c'est pouvoir enfin communiquer, se comprendre et c'est indispensable. Ce conte de Jacques Salomé est très touchant, il exprime si bien la souffrance de quelqu'un qui s'isole, dans l'impossibilité de dialoguer. J'aime bien la citation finale de l'auteur, en effet l'absence de mots engendre souvent la violence des maux, je suis tout à fait d'accord ! Merci de nous avoir offert cette histoire à méditer. Je t'embrasse très fort ma douce Thérèse, avec beaucoup d'amitié. Danielle

    27
    columbo1962
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    columbo1962

    Bonsoir madame Thérèse,

    Je suis passé faire un petit coucou sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles et en espérant que tout va bien. Je ne vous oublie pas. Je vous souhaite une bonne journée.

    26
    DAVID
    Lundi 11 Août 2014 à 12:08
    DAVID

    Merci pour les bonnes idées de texte que je trouve. C'est vraiment magnifique.

    25
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 10:26
    Miss Mary

    Bonjour Thérèse, je viens te faire une petite visite d'amitié, et j'espère que tout va bien car tu ne publie plus d'articles, mais je suppose que tu as autre chose à faire, et puis avec les fêtes qui arrivent, il y a beaucoup de choses à faire.... Bonne journée, bisous à très bientôt.         "Miss Mary"

    24
    Mercredi 14 Décembre 2011 à 16:02
    Estelle

    Un très beau texte...  qui appelle à la réflexion. J'ai remarqué souvent au cours de ma vie,  que les gens peu bavards observent beaucoup mieux,  enregistrent et apprennent bien mieux que quiconque.

    En ce qui concerne les visites des blogs : Personnellement, et comme d'habitude j'ai beaucoup de mal à aller sur les blogs, ou mettre un commentaire, cela vient du fait que je suis en bas-débit. Et quand il y a énormément de photos dans un article, ce n'est pas possible.

    Bonne fin de journée Thérèse,.  Bisous

    23
    Mercredi 14 Décembre 2011 à 10:37
    Harmonia-messidor

    Bonjour ma chère Thérèse, désolée d'être aussi peu présente, mais je me vois contrainte (dans quelques jours) de mettre mon blog en pause. Pour revenir à ton article, Jacques Salomé est un auteur que j'aime beaucoup. J'ai d'ailleurs publié plusieurs extraits de ses livres. J'aime beaucoup ses métaphores permettant de mieux comprendre les problèmes auxquels nous devons parfois faire face... Grosses bises.

    22
    Lundi 12 Décembre 2011 à 10:36
    Miss Mary

    Bonjour Thérèse, merci d'être passée sur mon blog ce matin, alors me voici à mon tour pour essayer de te motiver, car tu as l'air d'avoir une baisse de forme avec la "toux" qui as dû t'empêcher de bien dormir ? As-tu essayé les "infusions au thym et miel" ça pourrait adoucir ta gorge ? Allez bon courage ma belle, c'est bientôt Noêl, il faut que tu sois en forme pour faire la fête avec ta petite Famille..... Bonne journée, bisous. "Miss Mary"

    21
    Lundi 12 Décembre 2011 à 10:24
    jacques87220

    Bonjour Thérèse

    Nous approchons de Noël et en regardant la météo j'ai du mal a y croire car toute la nuit nous avons eu la pluie et maintenant il fait soleil, c'est a rien n'y comprendre

    Bisous a toi mon amie et bonne semaine

    Jacques

    20
    Lundi 12 Décembre 2011 à 06:39

    aujourd'hui nous n'aurons pas le beau soleil d'hier....bien dommage, c'était tellement agréable.....passe un bon lundi

    19
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:28
    Bea38

    Merci !

    Bisous

    18
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 15:54
    Michèle

    Bonjour Thérèse,

    Merci d'être passée me laisser un commentaire et je viens à mon tour te faire un petit coucou pour te souhaiter une bonne fin de journée ainsi qu'une bonne semaine .

    Gros bisous limousins et à bientôt. Il y a toujours de la grisaille par chez moi.

    17
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 13:20
    Miss Mary

    Bonjour Thérèse, merci d'être passée sur mon blog ce matin, alors je te fais aussi une petite visite d'amitié, mais je pensais trouver un nouvel article, j'ai déjà laissé un petit com sur celui-ci ! j'espère que tu vas bien, et que tu prépares les fêtes de Noêl ? Bon dimanche, bisous à bientôt.       "Miss Mary"

    16
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 08:03
    jacques87220

    Bonjour Thérèse

    Je passe juste pour te saluer et te souhaiter un bon dimanche

    Je crois qu'il fait tres humide dehors

    Je t'embrasse mon amie

    Jacques

    15
    Samedi 10 Décembre 2011 à 18:15
    Bea38

    Gros bisous !!!

    14
    Samedi 10 Décembre 2011 à 07:29

    pas toujours facile de détecter cette faiblesse ou (maladie)......passe un doux samedi

    13
    Jeudi 8 Décembre 2011 à 20:21
    jacques87220

    Bonsoir Thérèse

    Si je te voyais passer dvant moi, je dirais tout bas "tiens....voici la sagesse qui passe".........Tu parais toujours si calme

    Bisous a toi mon amie

    Jacques

    12
    Jeudi 8 Décembre 2011 à 17:04
    Miss Mary

    Bonsoir Thérèse, je viens te faire une petite visite d'amitié, et je suis entrée très facilement sur ton blog, pour moi il n'y a pas de problème ! superbe ce texte, je l'ai lu en entier, de toute façon j'aime beaucoup Monsieur "Jacques Salomé" j'ai eu la chance de le rencontrer au "Salon du livre" à Paris il y a quelques années, et il avait été très abordable d'accès, un bon souvenir littéraire, j'ai d'ailleurs pris une photo souvenir..... Bonne soirée, bisous à bientôt.         "Miss Mary"

    11
    Jeudi 8 Décembre 2011 à 10:22
    Michèle

    Bonjour Thérèse,

    Je viens te voir sans aucune difficulté à ouvrir ton blog et c'est avec plaisir que j'ai lu ce magnifique texte de cette petit fille qui part sur le chemin des mots ! C'est très bien écrit .

    Je te fais de grosses bises et te souhaite une bonne journée . Temps toujours bien gris par chez moi ...

    10
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 19:40
    pasteline

    ah Salomé! nous avons les mêmes lectures! je ne m'en lasse pas et je médite souventsur ces contes ; ils sont la porte qui s'ouvrent sur nos angoisses, nos non-dits, ...

    gros bisous, et très belle soirée

    9
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 17:04
    Thérèse

    Pas de problèmes ma chère Mira, je te comprends, j'ai aussi du mal à lire les textes un peu longs.

    Bonne soirée, bisous

    8
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 16:58
    Thérèse

    Bonjour Alain, la fresque a été peinte par Pierre Richard sur tout le pan de mur. C'es sans doute ce que l'on boit après avoir bu trop de son vin mdrrrrrr

    Il ne fait pas plus froid qu'ailleurs, il pleut, c'est gris et triste comme partout je pense. Par contre la chute des températures a été assez brutale, lundi je sortais encore au pull, il faisait doux et le lendemain il ne faisait plus que 2°

    Je te souhaite une bonne soirée, bien amicalement.

    Je passerai sur ton blog dès que possible, je suis en pleine pâtisseries et bricolages de Noël.

    7
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 16:53
    Thérèse

    Non, j'ai posé cette question car une de mes amies blogueuses m'a signalé ne pas réussir à entrer sur mon blog, tout se bloque. J'ai aussi ce problème aujourd'hui sur le blog de Moqueplet, impossible de lui rendre visite, ça me ferme toutes mes pages d'internet explorer.

    Des visites j'en ai chaque jour une moyenne de 400 mais les commentaires sont juste laissés par les habitués. Ca ne me fait pas souci car je n'arriverais de toute façon pas à rendre toutes les visites, j'ai déjà du mal à suivre comme cela. Et puis je crois qu'on a toutes d'autres activités à côté des blogs. Pour le facebook, non sans façon, ce serait encore une charge supplémentaire. Dommage, j'aurai bien aimé te voir chanter

    Bisous ma chère Verdinha

    6
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 15:16
    Verdinha

    QUELLE CHARMANTE HISTOIRE !

    Je n'ai aucun problême pour te rendre visite, la porte s'ouvre toujours grande ouvrt et je suis toujours bien accueillie par ton sourire et celui de ta petite-fille!

    Tu demandes cela peut-être parce que tu as moins de visites ? Si c'est cela, t'en fais pas, je pense que c'est un peu partout comme cela - moi-même je fais moins de publication et j'ai moins le temps d'aller faire des visites - Je pense que Facebook retire du monde à la blogosphère...Mais ce n'est pas mon cas, je continue à apprécier les publications des blogs mais je suis dans une période de concerts. Si tu avais le Facebook, tu pourrais me voir chanter  en solo-trio

    Bisous, ma chère Marité.

    Verdinha

    5
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 05:58
    jacques87220

    Bonjour Thérèse

    Non!! Aucun probleme pour venir te voir, loin de la!!

    J'ai bien aimé ce que tu as ecris

    Je t'embrasse tres fort

    Jacques

    4
    Mercredi 7 Décembre 2011 à 00:38
    Mira

    aucun souci pour ton blog, par contre ce merveilleux texte demande une lecture reposée, donc je lirais dans les prochains jours ...... merci de ta compréhension

    bonne semaine

    bisous

    3
    Mardi 6 Décembre 2011 à 19:57
    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-

    très émouvant ce texte

    j'aime beaucoup Salomé

    ti bo

     

    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 

     

    2
    Mardi 6 Décembre 2011 à 19:24
    canelle56

    Coucou , aucun souci pour moi  de passer te faire un petit coucou

    Monsieur Salomé sait non seulement bien raconter les choses , mais ces petites phrases sont très percutantes

    Bises Thérèse

    1
    Mardi 6 Décembre 2011 à 18:59
    Alhemax

    Texte à méditer profondément. Je n'ai pas de problème pour entrer sur ton blog. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :